Kouroussa : Violentes protestations des jeunes contre la notabilité et des autorités

Chassés d’une mine d’or artisanale octroyée aux exploitants industriels sans qu’aucune des deux sociétés Cassidy Gold mining et Kouroussa mining ne dispose de permis d’exploitation, des citoyens pour la plupart orpailleurs reprochent aux agents de sécurité  de Kouroussa d’arnaquer et de déployer sur le même site, pendant la nuit, d’autres exploitants artisanaux ,de nationalité burkinabè en majorité.

Et, depuis des scènes de guérillas urbaines ont éclaté devant le préfet ,la mairie , des véhicules brûlés, des engins mis à sac, le siège de la société Kouroussa mining  saccagé.

C’est le bilan des manifestations violentes qui ont eu lieu à Kouroussa la semaine dernière, une ville du nord du pays.

Suite à ces échauffourées sur le terrain, le patriarche de la ville ,Nankouman Keïta a dans un communiqué radiodiffusé interdit toutes activités sur le site d’orpaillage à compter de jeudi, 15 avril à 18h (TU).

« Tout contrevenant à cet appel des sages ,répondra seul pour sa réticence ou de son hostilité », peut-on lire dans ce communiqué diffusé, sur certaines radios locales.

Ce samedi, 17 Avril 2021, en signe de protestation contre cette décision du patriarche Nankouman Keïta ,plusieurs centaines d’hommes, de femmes et adolescents sont à l’instant dans la rue pour exiger la rouverture de la mine d’or.

Pour l’heure, ils ont érigé des barricades bloquant ainsi toute circulation sur la nationale Kouroussa-Kankan.

A suivre ici http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus