Guinée : Plusieurs vendeurs de pain arrêtés par la police à Nzérékoré….

Plusieurs vendeurs de pain ont été arrêtés ce mercredi 31 mars 2021 dans la commune urbaine de Nzérékoré. Cette interpellation fait suite à la crise de pain qui secoue la ville il y a plus de trois semaines. Selon nos informations, les vendeurs de pain ont été interpellés à cause de l’augmentation inopinée du prix de la baguette de 2500 fg à 4000 fg.

L’autre raison de l’interpellation des vendeurs de pain serait leur refus de négocier autour d’une table par rapport au prix du pain.

« Hier ils ont été convoqués par le préfet pour une réunion, ils ont refusé de répondre à l’appel. Et dans la réunion, il a été dit que toute personne qui fera le pain pour le revendre à 4000 fg, qu’on allait l’arrêter. C’est pourquoi ce matin, nous sommes passé à l’acte et nous avons interpellé une dizaine de personnes parmi les vendeurs y compris leur pain », nous a confié le trésorier de la chambre préfectorale de commerce de Nzérékoré, Issiaga Bérété qui était sur le terrain avec les agents de la police.

Interrogé, le président de l’union régionale des boulangers de Nzérékoré, a confié qu’il y a trois semaines de négociation sans entente avec les autorités administratives. Selon lui l’augmentation du prix de la farine sur le marché serait à la base de l’augmentation de la baguette de pain.

« Depuis trois semaines nous sommes en négociation mais ils n’ont pas pu mettre quelque chose pour qu’on s’entende. Ils disent qu’ils ont négocié pour diminuer le prix de la farine, mais rien à été négocié. Le prix qu’ils ont trouvé c’est ce même prix qui est là. Ceux qui prennent directement à l’usine à Conakry, revendent entre 325.000 à 330.000FG. Mais les autres qui prennent à Madina revendent entre 340.000 à 350.000. C’est ce prix qui est sur le marché. Rien à changer », réplique Abdoul Gadiri Bah.

A suivre !

Jean Kouloubo KALIVOGUI, correspondant régional en Guinée forestière pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus