Démission de la gendarmerie : Les fautes du Capitaine Touré et les sanctions qu’il encourt

Les Sénégalais commencent à s’habituer à ses posts sur Facebook et autres sorties dans la presse. Il s’agit du capitaine Oumar Touré, qui a mené l’enquête sur les accusations de «viols et menaces de mort» de la masseuse Adji Sarr contre le leader de Pastef Ousmane Sonko.

Mais, selon Les Échos, celui qui annonce depuis dimanche, urbi et orbi, sa démission de la gendarmerie risque gros. «Il sait qu’il encourt des sanctions lourdes et il a anticipé, en quittant vite les rangs. Il a raté son travail, tout ce qu’il dit sur le dossier ne repose sur absolument rien», martèle une source qui s’est confiée au journal.

Quid de la position des hommes de tenue ? Major Kandji de marteler : «C’est un mauvais militaire, un élément infiltré de la gendarmerie». Et le commissaire à la retraite, Cheikh Sadibou Keita, d’enfoncer le clou : «Il fait une fuite en avant, pour se trouver une sortie honorable.

Le quotidien L’Observateur de prononcer la «sentence» dans sa parution de ce jeudi : «Le capitaine Oumar Touré risque non seulement une perte de grade, mais il est sous la menace d’une condamnation de un (1) à cinq (5) de prison ferme pour désertion».

C’est dire…

Avec Seneweb

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus