Guinée : Sans pain et pas de viande dans les boucheries de Kouroussa depuis 72 heures

Cela fait pratiquement 72 heures que la population de  la commune urbaine de Kouroussa a eu la surprise de ne pas pouvoir se procurer du pain dans les boutiques  et autres boulangeries.

Cependant, les boulangeries ne sont pas en grève. Selon, nos investigations, cette rareté ou l’absence de la miche de pain est due à l’augmentation du prix du sac de farine, qui serait vendu entre 270.000 et 295.000 F G à Conakry d’une part et le cout du transport pour l’intérieur du pays  d’autre part.

C’est pratiquement la raison essentielle avancée par les boulangers de la préfecture qui observent un temps d’arrêt afin de savoir sur quels pieds danser par rapport aux prix de vente de la miche du pain.

Cet aliment, malgré qu’il occupe une place importante dans la consommation de la population guinéenne est très rare dans la commune urbaine de Kouroussa depuis 72 heures.

Autre aliment qui se fait très rare chez les bouchers ,c’est la viande .A-t-on constaté sur place et cela fait pratiquement 72 heures que les boucheries dans la commune urbaine sont aussi sèches.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus