Ebola à Gouécké (N’zérékoré): Des centres d’isolement incendiés par des jeunes dans la sous-préfecture.

Des jeunes manifestants ont attaqué des tentes installées par la coordination de riposte contre Ebola dans la sous-préfecture de Gouécké ce vendredi 05 mars 2021.

Aux dires des témoignages recueillis sur place, ces jeunes furieux avaient menacé de brûler lesdites tentes depuis la période de sensibilisation suite à la résurgence du virus maudit dit Ebola dans la contrée.

Interrogé sur les mobiles  de cette situation, le sous-préfet ,M.Ibrahima Koné revient ici en ces termes  « Vraisemblablement, les auteurs de cette malheureuse situation ne sont autres que les frères de la défunte décédée dans la journée d’hier à n’Nzérékoré. C’est une dame en état de famille qui est tombée malade ici à Gouécké et puisqu’elle saignait, les autorités sanitaires ont jugé de l’évacuer  sur N’Nzérékoré où elle a malheureusement rendu l’âme. Informés de la mort de leur sœur, ils ont décidé de mettre en exergue leur intention, celle de détruire ces tentes puisqu’ils avaient tenté pour une première fois où ils ont été pourchassés par d’autres jeunes de la localité. Parmi eux, il y’a un militaire qui sert à Dabola »révèle le sous-préfet .

Au moment où nous mettons en ligne cette dépêche, un calme précaire règne dans la cité .

A rappeler quand même qu’à Gouécké plusieurs citoyens ne croient pas à l’existence de l’épidémie à virus Ebola. Chose qui crée la réticence au niveau des citoyens.

A suivre ici http://Actuguinee.org

Jean Kouloubo KALIVOGUI, correspondant régional en Guinée forestière pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus