Le ministre Ismaël Dioubaté : « On s’est engagé à redoubler les recettes fiscales dans les contrats de performance »

Pour concrétiser son slogan « Gouverner autrement » le président de la république a fait signer des contrats de performances à plusieurs régies financières de l’État. L’objectif est de dédoubler les recettes fiscales. Le ministère du budget est l’un des premiers signataires de ces contrats de performance.
Ce jeudi, le ministre du budget sur le contenu du contrat de performance signé entre son département et la présidence de la république.
« Un contrat de performance a deux volets. Il y a le volet quantitatif qui détermine les chiffres à réaliser. Le deuxième volet est celui qualitatif qui concerne toutes les réformes institutionnelles. C’est ce qu’on a signé. Mais ce qu’on a signé n’est pas ordinaire parce qu’on s’est engagé à dédoubler les recettes fiscales à deux ans. Dans un contrat de performance, il y a ce que le service doit faire et ce que le cabinet doit faire. Les services vont demander des moyens que le cabinet mettra à leurs dispositions pour réaliser ses objectifs » a expliqué Ismaël Dioubaté, le ministre du budget sur Djoma fm.
Par ailleurs, Ismaël Dioubaté indique qu’avant le slogan « Gouverner autrement » du chef de l’État, son département faisait des contrats de performance et des plans d’action.

Sadjo Bah pour http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus