Guinée/ Drame à Yomou : Deux pères de famille tués par balle retrouvés à Gotoye …

Plusieurs villageois s’interrogent sur la mort de deux pères de famille dans la journée du mercredi 24 février 2021 à gotoye, un village situé dans la sous-préfecture de Banié, préfecture de Yomou.  Les corps des deux hommes ont été retrouvés dans la même journée en brousse à au moins 5 kilomètres du village. Il s’agit de Yakpaoro David Kpoghomou âgé de 45 ans et de Cécé Guémou âgé de 35 ans.

Les corps des deux personnes ont été retrouvés dans la même brousse par des citoyens qui se rendaient dans leur campement.

« C’est après le marché que des citoyens qui se rendaient dans leur campement ont découvert le corps de Yakpaoro en brousse. C’était après de 5 kilomètre du village et aussitôt ont immédiatement informé l’autorité qui a amené une équipe sur place pour des constats. Après ils ont ordonné d’enterrer le corps de David là où il est mort. Il avait un fusil à côté de lui. Quand les villageois ont continué leur chemin pour aller dans leur campement, ils ont encore trouvé le corps de Cécé non  loin de l’autre tué aussi par balle. Mais les gens ne savent pas ce qui est arrivé et chacun interprète de sa manière », soutient un citoyen joint depuis Yomou.

Aux dires du premier magistrat de la préfecture, c’est la gendarmerie qui est habilité à sonner les causes de la mort de ces deux citoyens après investigations. Selon El hadj Sory CAMRA, les enquêtes sont en cours.

« J’ai ordonné à la gendarmerie de mener des investigations et de me faire un rapport. Donc les enquêtes sont en cour pour déterminer ce qui s’est réellement passé. Parce que chez nous quand quelque chose arrive, chacun raconte de sa manière », dit le préfet de Yomou.

Les deux étaient tous des pères de famille. David était papa de 5 enfants et Cécé avait aussi 4 enfants.

Jean Kouloubo KALIVOGUI, correspondant régional en Guinée forestière pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus