Guéckédou : Trois militaires perdent la vie dans une fusillade au camp du bataillon autonome, Voici les faits

Une fusillade a fait trois morts et un blessé dans la nuit de ce lundi 22 février 2021. L’incident s’est produit au camp du bataillon autonome de Guéckédou alors que les victimes étaient à la garde au P.A. Selon nos information, aucune raison n’a filtré pour le moment sur cette fusillade qui ôter la vie à deux militaire y compris celui qui a provoqué le drame. Un autre militaire qui a aussi été grièvement touché par zles balles est hospitalisé à l’hôpital préfectoral de Guéckédou selon notre source.

« C’est au tour de l’attaya, qu’un militaire a pris son arme pour ouvrir le feu sur ces amis avec qui il était de garde. Ils ne savent pas ce qui lui a motivé à faire cet acte puisqu’à la fin, il s’est donné la mort lui-même. Qu’il a pris l’arme, il a tiré sur un d’entre eux. Ce dernier a reçu la balle au niveau de la jambe gauche. La balle a traversé sa jambe. Il s’est couché, il a fait semblant d’être mort. Il a tiré ensuite sur un autre à la poitrine, ce dernier est tombé. Le deuxième a demandé mais pourquoi tu fais ça ? Il a tiré la balle dans sa bouche. Finalement, lui-même il s’est donné la mort. Celui qui est rescapé est couché à l’hôpital », confie Désiré Papa Léno, maire de la commune urbaine de Guéckédou.

Les victimes dont l’identité ne nous a pas encore été révélée sont à la morgue de l’hôpital nous apprend-t-on.

Jean Kouloubo KALIVOGUI, correspondant régional en Guinée forestière pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus