Labé : acculé par certains conseillers, le maire Laly brise le silence !

La mairie de Labé a traversé les semaines dernières une zone de turbulence. Certains élus n’étaient plus en odeur de sainteté avec le président de l’exécutif communal. Plusieurs d’entre eux, qui reprochaient à Mamadou Aliou Laly Diallo  de gestion opaque des affaires de la mairie avaient déserté les locaux de la dite municipalité. Le conseiller élu sur la liste indépendante, Bouba Keita est lui, allé pus en organisant un point de presse au cours duquel il a dénoncé des dysfonctionnements ».

Devant l’ampleur de la crise, le préfet a dû appeler les protagonistes à une réunion pour aplanir les divergences.  Et justement, la médiation de Safioulaye Bah a porté ses fruits puisque la crise a été désamorcée. Principale cible de la bande à Bouba Keita, le maire Mamadou Aliou Laly Diallo a décidé de réagir. « C’est un conseiller (Bouba Keita) qui a exprimé son ras-bol par rapport à ce qu’il estime être anormal. On s’est retrouvé, il a énuméré un certain nombre de points que nous avons examinés en conseil. Finalement nous-nous sommes compris », tempère-t-il.

Accusé donc de ne pas communiquer sur les activités et projets de la mairie, le chef de l’exécutif communal dit comprendre la frustration des uns et des autres mais rappelle que « que c’est lors des sessions que l’exécutif a le devoir de rendre compte, ce n’est pas à chaque jour qu’on peut se mettre à rendre compte au conseil ».

Boubacar Siddy Keita lors de sa sortie médiatique s’était interrogé sur la destination de plus de trois milliards de francs guinéens. A cette interrogation, le maire apporte des précisions. « Il a raison de demander des comptes. Mais pour ce qui est des montants dont il parle, j’ai personnellement étudié les sept points qu’il a évoqués point par point. Tout d’abord, c’est au niveau de la session budgétaire qu’on parle de tout cela alors que c’est avec lui qu’on a tenu la session budgétaire 2019 – 2020, il a signé sur le compte administratif et sur le compte de gestion. Pour ce qui est du compte administratif de 2020 – 2021, nous devons faire la session d’ici mars 2021 et le rapport sera à la disposition des citoyens. Quand j’ai vu les chiffres je me suis demandé par exemple comment la commune peut avoir rien qu’au niveau des impôts environ 1 milliards 700 millions GNF ».

En tant que première autorité de la maire, Laly dit accepter le fardeau de toutes ces agitations. Toutefois, il estime que ceux qui en sont les auteurs doivent mieux cerner les textes des collectivités. C’est dans ce cadre d’ailleurs, dit-il, que « nous avons projeté une nouvelle formation parce que si les gens ne maîtrisent pas parfaitement le code des collectivités il y aura toujours des couacs parce que le code est très clair. C’est lors des sessions que les questions sont posées ».

Aujourd’hui, les différends sont mis dans les oubliettes poursuit le maire Laly puisque « le linge sale a été lavé à la maison » a-t-il conclu.

Alpha O. D Chef de bureau régional http://Actuguinee.org à Labé

Lire d’autres ici http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus