Frontière Guinée-Sénégal : Alpha Condé ferme et ne pipe mot

Ce n’est pas demain la veille pour l’ouverture de la Frontière de Guinée Conakry avec le Sénégal. Une frontière qui a été unilatéralement fermée par Alpha Condé, à l’approche de la dernière Présidentielle, septembre 2020. 

Un clin d’œil à la Sierra Leone

Par contre, celle avec la Sierra Leone s’apprête à rouvrir, et d’intenses discussions sont menées à Conakry et à Freetown. Mais pourquoi cet imbroglio politique avec la Guinée-Bissau et le Sénégal, s’interroge le média guinéen, mosaiqueguinee.com, visité par Senego.

Ne parlons pas de Bissau

Alors que le volume des échanges avec ces deux derniers pays fait plus du double comparé à celui de la Sierra Leone ? Nul besoin de s’attarder sur le cas de la Guinée-Bissau car les relations entre les présidents des deux pays sont très difficiles.

Manque d’initiative de Condé

S’agissant du Sénégal, «afin d’empêcher ce que son entourage qualifie d’”infiltrations mal intentionnées”, Alpha Condé avait proposé au président Macky Sall “la mise en place de patrouilles mixtes à la frontière commune entre leurs deux pays». Une proposition qui est restée lettre morte.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus