Kankan / Santé : Des distinctions décernées à la 2ème promotion de l’IFPSED “El Djiba Konaté” pour un secteur sanitaire innovant

Ils sont 148 étudiants sur un effectif global de 163 a avoir décroché leurs diplômes de fin de cycle à l’institut de formation et de perfectionnement en santé ‘’ El Djiba Konaté” de Dabadou ( IFPSED ) sis à mi-chemin entre le village de Dabadou et la ville Kankan précisément sur la route nationale Kankan-Kérouané. Ces nouveaux infirmiers d’Etat, sages-femmes, techniciens de santé publique et préparateurs de pharmacie, en recevant leurs diplômes, se sont engagés à respecter la déontologie et l’étique médicales. C’était à la faveur d’une cérémonie organisée à cet effet samedi 23 janvier dans l’enceinte de ladite école.

Cette 2ème promotion de l’IFPSED a été baptisée ‘’ feu Docteur Fodé Keïta” nom d’un éminent médecin et ancien directeur général de l’hôpital régional de Kankan. Un satisfecit lui a décerné à titre posthume par la direction générale de l’institut. Ces futurs agents en santé communautaire ont juré solennellement je cite, de « mener une vie intègre, de remplir fidèlement les devoirs qui seront les leurs, de s’abstenir de toute pratique délictueuse et malfaisante et de garder en confiance les choses privées et les secrets de familles ».

Dans une ambiance festive doublée d’utiles conseils, chaque récipiendaire a reçu son diplôme accompagné d’une blouse et d’un thermomètre remis par les autorités, les représentants d’institutions partenaires et médecins de structures sanitaires de la place. Une minute de silence a été observée à la mémoire de deux étudiants décédés au compte de cette 2ème promotion : la disparition de la fille ( Nadouba Konaté ) et du garçon ( Mamady Nassouma Camara ) a semé de vifs émois au sein de la foule réunie pour la circonstance.

Malgré la pandémie de covid-19 qui a sérieusement impacté le système éducatif du pays, le taux de réussite à cet examen de sortie est de 90,70% contre 100% en 2019 mais les autorités de l’IFPSED ne comptent pas s’en arrêter là.

Dans les mois à venir elles envisagent d’achever un immeuble de 6 classes et un amphithéâtre de 200 places en plus d’un bloc administratif en construction dans l’enceinte dudit établissement. Et dans les prochaines années , de se doter d’un centre pour les travaux pratiques conformes aux normes internationales ainsi que la création d’au moins une antenne de l’institut dans l’une des 3 régions du pays non encore couvertes, ambitionnent également la direction de l’école.

« Nous y arriverons grâce à nos bons résultats dans les examens nationaux mais aussi grâce à la vision et l’engagement de notre brave fondateur ( le docteur Moussa Konaté ,directeur général de la Pharmacie Centrale de Guinée (PCG) ndlr) » a déclaré le directeur général de l’Institut de Formation et de Perfectionnement en Santé ‘’El Djiba Konaté de Dabadou.

Créé il y a seulement cinq ans et en dépit de la floraison d’établissements similaires dans la cité, l’effectif global de l’IFPSED passe de 59étudiants en 2019 à 409 aujourd’hui. Un exploit qui doit selon la direction, à la qualité de ses prestations dont les produits demeurent prisés sur le marché de l’emploi en Guinée et ailleurs. D’où sa convoitise tous azimuts notamment par de nombreux sortants d’universités toujours à la recherche d’un premier emploi.

Mamadi CISSE, correspondant régional

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus