Guinée : Une mère de famille se donne la mort par pendaison à N’Zérékoré par….

Le phénomène de pendaison suscite des interrogations dans la préfecture de Nzérékoré. En moins de deux jours, deux citoyens se sont donné la mort par pendaison. Après Odilon Haba, le jeune homme de 29 ans qui s’est suicidé au quartier Nyen, c’est à Gbahana où une mère de famille s’est donné la mort par pendaison.

Le drame s’est produit ce vendredi 22 janvier 2021 dans les bandes de 13 heures nous apprend-t-on. Selon les explications du jeune frère de la victime, la dame ne souffrait de rien. Il est revenu sur les circonstances du drame.

‘’Ce matin, on s’est  bien réveillé avec ma sœur. Elle n’avait rien comme problème. Nous avons même mangé ensemble. Je les ai laissé partir au travail. C’est vers 13 heures que ma jeune sœur m’a appelé en urgence. Elle m’a dit vient vite il ya un problème ici. Elle ne m’a pas dit ce qui s’est passé. J’ai marché de la ville jusqu’à la maison. C’est quand je suis arrivé que nous sommes allé voir le corps pendu dans la douche derrière la maison. Immédiatement, on a appelé son mari qui était au lieu de service. Les autorités aussi sont venues pour des constats’’, confie Moriba Kolié, jeune frère de la victime.

Sous le choc, Sébastien Lamah le mari de la victime qui est médecin, n’a pas pu répondre à nos questions.

Cependant, certaines indiscrétions nous révèlent qu’une affaire de jalousie serait à la base de ce suicide.

La dame Jeannette Kolié, âgée de 35 ans, était mère de 5 enfants dont 4 filles.

Nzérékoré, Jean Kouloubo KALIVOGUI, correspondant régional en Guinée forestière pour Actuguinee.org.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus