Conakry / Présence de Zenab Nabaya Dramé dans le nouveau gouvernement : Des voix les plus autorisées s’élèvent au RPG Arc-en-ciel…

Quelques jours après la formation partielle du nouveau gouvernement tant attendu, des grincements de dents fusent de partout et le plus éloquent reste celui du Bureau Politique National du RPG Arc-en-ciel, parti au pouvoir. Mme Zenab Dramé  « trempée  dans le sulfureux dossier portant sur un prétendu détournement de 200 milliards de nos francs » est appelée à poursuivre sa mission dans un contexte sociopolitique très difficile avec de plus en plus de voix contestataires s’élevant aussi bien du côté de la société civile que du côté de la classe politique, notamment le Bureau Politique National du RPG Arc-en-ciel. Apprend t-on des sources percutantes et proches du dossier.

En effet, selon une source de la Présidence, le Bureau Politique National du RPG Arc-en-ciel aurait, dans un memo déposé hier 22 janvier 2021 au locataire du palais sekhoutoureya, suggéré auprès de leur champion de façon générale, des remarques allant dans le sens d’une bonne gouvernance et particulièrement sollicité de Mme Zenab Nabaya Dramé dont la reconduction au ministère de l’Enseignement Technique constitue, selon des membres du BPN «  un mauvais signal envoyé pour la lutte contre la corruption, aux bailleurs internationaux et à l’opinion publique nationale  » de « démissionner par courtoisie pour faciliter la tâche au gouvernement. » Autrement, le BPN ne conteste pas sa nomination venant de son mentor , mais sollicite d’elle une démission pour dit-il laver son honneur et sauver l’image du Président de la République.

Comme pour dire que, désormais le slogan gouverner autrement risque de diviser le bateau, RPG.

Focus sur Actuguinee.org

Lire d’autres ici http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus