Guinée : incinération de 276 kilogramme de chanvre indien à Labé

Un peu plus de 276 kilogrammes de chanvre indien ont été incinérés ce samedi, 16 janvier 2021 à Labé par la gendarmerie sur initiative des autorités judiciaires et administratives de Labé. Cette importante quantité de drogue a été saisie dans le quartier Daka 2, dans la commune urbaine de Labé.

« Il y’a aujourd’hui 276,5 kg de chanvre indien qu’on est en train d’incinérer. C’est à la suite des informations officieuses que nous avons reçues, pour donc vérifier ces informations, nous avons autorisé à travers une réquisition, l’escadron mobile à l’effet  de procéder à des perquisitions  chez la personne indiquée. C’est donc à la suite des perquisitions dans la du 27 décembre dernier, que la quantité là a été saisie », annoncé sur le site d’incinération, Patrice Koma Koivogui, substitut du Procureur près le tribunal de première instance de Labé.

Sur place, le gouverneur de la région administrative de Labé a apprécié la saisie de cette quantité de drogue qui ne favorise pas l’émancipation de la jeunesse. « En félicitant encore une fois les services de sécurité, je leur demande de redoubler d’efforts, d’être en rapport étroit avec la population afin de dénicher, chaque fois que cela se présente dans notre région, chaque fois que cela indiqué ailleurs dans ce pays qu’il y va de l’intérêt général de notre pays. J’invite cette population à avoir de l’espoir, l’espoir est permis. C’est une région (Labé) radieuse, c’est une population accueillante, c’est une population en un mot merveilleuse. Son intérêt se situe au niveau de la préservation de ses valeurs morales. Car les valeurs morales de cette région sont des indicateurs pour toute une vie, pour une nation. Donc en aucun moment, nous devons accepter que l’avenir de cette région, que l’avenir de ce pays soit piégé par des activités illicites comme celle de la consommation de la drogue », a souligné Madifing Diané.

Le premier magistrat de la région de Labé se dit « très heureux de participer à cette incinération pour manquer ma volonté et la volonté de la politique que vous avez bien soulignée, la politique du président de la République qui a consacré tous ses mandats  aux femmes et à la jeunesse. Et, comme la drogue se situe essentiellement à ces deux niveaux, nous devons tout faire pour lutter contre sa prolifération ».

Diallo Alpha O/ Chef de bureau Actuguinee.org à labé

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus