Guinée : L’OMVS s’engage à reconstruire la Villa syli des hôtes à Labé ( Constat)

La Villa syli ou encore villa des hôtes à Labé qui était complètement en ruine bénéficie actuellement des travaux de rénovation. Il s’agit des cases 1,2 et 3 ainsi que la salle de conférence. Les travaux de reconstruction de ce patrimoine historique ont été engagés par l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS) sur financement de la Banque mondiale.

Ces bâtiments ont accueilli la toute première conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’OMVS sous le règne de feu Ahmed Sékou Touré, premier président de la République de Guinée. Longtemps restée abandonnée, cette villa est donc en train de faire peau neuve. Le préfet de Labé qui dit avoir mené des démarches dans ce sens est aujourd’hui un homme comblé de joie.

« C’est déjà une réaction de joie pour moi. Parce-que depuis 2007, je me suis battu et je me battais jusqu’à récemment avec justement, la venue de l’OMVS pour la reconstruction et la sécurisation de ces lieux.  C’est un lieu historique où des Chefs d’Etats de la sous-région, Mouctar Ould Dada, Senghor, Modibo Keita et Sékou Touré se sont réunis pour créer l’OERS (Organisation des Etats Riverains du fleuve Sénégal). C’est un lieu historique et vu la volonté de nos Chefs d’Etats de maintenir cette coopération régionale, que l’OMVS s’intéresse à cela, c’est une grande satisfaction », se félicite Safioulaye Bah.

Sur le terrain, les travaux évoluent bien en témoigne l’ingénieur dont l’entreprise est l’adjutatrice du marché. « De nos jours, nous sommes à 50 pour cent d’avancement des travaux. Pour le moment nous n’avons de difficultés. Le délai d’exécution est de 6 mois, et je sais que nous sommes dans un meilleur délai parceque nous avons écoulé quatre  mois, il nous reste deux mois. Et, pratiquement, les travaux qui nous restent, par la grâce de Dieu, on va faire le maximum respecter le délai », promet Lola-Soua Goumou.

Des particuliers s’étaient « accaparé de certaines terres » du site « pour construire des logements » dénonce le préfet. Désormais, poursuit-il, « plus personne ne pourra aller au-delà ». Ces villas une fois rénovées pourraient même servir de lieu d’hébergement pour l’OMVS à l’occasion de la construction du barrage hydroélectrique de Koukoutamba, dans la préfecture de Tougué, indique le premier responsable de la préfecture.

DAO ,Chef de bureau Actuguinee.org à Labé /Standard : 629 46 29 29

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus