Les dernières nouvelles des atrocités à Macenta : 17 corps seront inhumés à Nzérékoré.

On en sait mieux sur les dernières nouvelles des atrocités commis à Macenta. 17 corps ont été évacués à l’hôpital régional de Nzérékoré. Ces 17 corps seront finalement inhumés à Nzérékoré sur instruction des autorités régionales. Ce mercredi 30 décembre 2020, l’identification des corps par les parents des victimes venus de Macenta, a eu lieu à la morgue de l’hôpital régional de Nzérékoré.

Certains cors n’ont pas pu être identifiés, alors que d’autres parents disent n’avoir pas trouvé les siens.

« Nous avons un frère qui est effectivement mort dans ces mouvements à Macenta. Mais nous n’avons pas pu trouver son corps à la morgue », nous a confié un parent.

Des sources non officielles, témoignent que plusieurs corps ont été enterrés à Macenta par des familles sans être référé à l’hôpital. D’autres par contre seraient resté disparus.

Au cours d’une concertation à la résidence du gouverneur de région Mohamed Gharé entre les parents des victimes et les autorités administratives dont certains venus de Macenta, il a été décidé que les 17 corps seront enterrés à Nzérékoré.

‘’Ils ont dit que les corps seront inhumés ici à Nzérékoré. Ils nous ont demandé de faires des prières et de rentrer que ce sont les militaires qui vont s’en occuper après’’, confie un citoyen.

Les affrontement entre Tomas et Tomamanians ont non seulement fait plusieurs morts et des blessés, mais aussi causé assez de dégâts matériels. Plusieurs maisons ont été incendiées par des parties en conflit. Une vingtaine de personne a été interpellée par la justice pour des fins d’enquêtes.

Jean Kouloubo KALIVOGUI, correspondant régional en Guinée forestière pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus