Kankan : Une guerre de succession fait rage au sein du conseil de quartier Farakô 2

L’équipe dirigeante du quartier Farakô 2 , dans la commune urbaine de Kankan est plus que jamais divisée ce, depuis le décès de son principal chef Mamadi Camara. Un membre dudit conseil s’est autoproclamé ‘’chef ‘’ dudit quartier sans le consentement des cohabitants encore moins de ses proches collaborateurs. Ces derniers protestent et exigent à ce que justice soit rendue.

Nandama Kourouma est un jeune habitant du quartier. Il dénonce le caractère unilatéral de cette décision :« Ils ont remplacé notre défunt chef de quartier sans consulter les sages, les jeunes et les femmes du quartier. C’est à travers les cérémonies de baptême que nous avons été surpris d’apprendre que notre nouveau chef de quartier s’appelle Sékou Condé. Alors ,on s’est posé la question sur ce qu’est devenu l’actuel vice-président du conseil de quartier qui doit en principe être le successeur. C’est une mauvaise décision et nous ne la partagerons sous aucun prétexte », dit-il.

Nounkè Kaba , était la troisième personnalité du conseil mais il aurait été désigné comme adjoint direct du défunt chef de quartier bien avant la mort de celui-ci en raison de l’indisponibilité de la deuxième personnalité jusqu’ci malade.

Cette situation avait provoqué un vaste mouvement d’indignations dans le quartier. Certaines sources citent le maire Mory ‘’ Kolofon ‘’ Diakité et la coordination régionale du RPG Arc-en-ciel, d’être derrière cette ‘’d’auto-proclamation’’.

Joint par l’antenne régionale d’Actuguinee.org, Mambi Camara ,coordinateur régional du parti au pouvoir a rejeté en bloc ces allégations qui consistent selon lui, à faire un amalgame : « C’est des gens qui font de l’amalgame. Pour le moment, il n’ y a pas de changement de chef de quartier. Donc, celui qui suit directement le défunt assure l’intérim mais puisque celui-là est malade, celui qui n’est pas malade et qui est la troisième personnalité peut assurer l’intérim avant que l’autre { adjoint direct }, ne se rétablisse », a tranché Mambi Camara.

En clair, la coordination régionale du RPG Arc-en-ciel soutient Nounkè Kaba comme chef de quartier par intérim en lieu et place de Sékou Condé, intérimaire autoproclamé et désapprouvé par les habitants du quartier.

Toutes nos tentatives pour joindre le maire de la commune urbaine sont restées vaines.

Mamadi CISSE, correspondant régional

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus