Affaire de femme bouclier humain : Le brigadier Lamarana Bah est décédé à Conakry.

0 301

Devenu tristement célèbre pour avoir pris comme bouclier humain une nourrice, lors d’une manifestation en janvier, à Wanindara, dans la commune de Ratoma, le brigadier Lamarana Bah est décédé hier lundi 23 novembre a appris Actuguinee.org
Selon nos confrères d’Africaguinee.com le brigadier Lamarana Bah, plus connu sous le nom de « Lama Bah » a perdu la vie dans un accident de la circulation, au quartier Cimenterie, dans la soirée d’hier.
Le brigadier Lamarana Bah était un agent du service à la compagnie mobile d’intervention et de sécurité (CMIS).
Pour rappel, le brigadier Lamarana est devenu « célèbre » après avoir pris dame Fatoumata Bah comme bouclier humain pour se protéger des jeunes manifestants qui lançaient des cailloux.
Face aux nombreuses réactions suite à l’affaire de « Bouclier humain » le brigadier avait été présenté à la presse. Mamadou Lamarana Bah avait reconnu sur la RTG qu’il était l’auteur des exactions exercées sur dame Fatoumata Bah. Lama Bah avait même été déféré à la maison centrale.

Actuguinee.org

Laisser un commentaire