Macron reproche à Alpha Condé de s’accrocher au pouvoir

0 356

(Reuters) – Emmanuel Macron reproche, dans un entretien publié vendredi, à son homologue guinéen Alpha Condé d’avoir fait réformer la Constitution dans le seul but de se maintenir au pouvoir.

La réélection d’Alpha Condé lors du scrutin du 18 octobre a été confirmée il y a deux semaines par la Cour constitutionnelle, malgré les contestations de l’opposition.

“J’ai eu plusieurs fois des discussions avec le président Alpha Condé – des discussions très franches, y compris le 15 août 2019, quand il était en France”, dit le chef de l’Etat français dans un entretien publié par Jeune Afrique.

“Le président Condé a une carrière d’opposant qui aurait justifié qu’il organise de lui-même une bonne alternance. Et d’évidence, il a organisé un référendum et un changement de la Constitution uniquement pour pouvoir garder le pouvoir. C’est pour ça que je ne lui ai pas encore adressé de lettre de félicitations. Je pense que la situation est grave en Guinée, pour sa jeunesse, pour sa vitalité démocratique et pour son avancée”, ajoute Emmanuel Macron.

Alpha Condé qui est au pouvoir depuis 2010, est âgé de 82 ans. Selon la commission électorale, il a été réélu avec 59,5% des voix le mois dernier. Sa décision de briguer un troisième mandat avait donné lieu à de violentes manifestations qui ont fait plusieurs dizaines de morts.

John Irish, version française Jean-Philippe Lefief, édité par Marc Angrand

Laisser un commentaire