Collectif des avocats de l’UFDG : « Ousmane Gaoual et Cie seront innocentés sauf si… »

0 149

Le collectif des avocats de l’UFDG était face à la presse ce jeudi 19 novembre, pour faire le point sur les dossiers des responsables du parti et Étienne Soropogui, placés en détention provisoire depuis quelques jours.
Le collectif a à travers un communiqué fustigé de nombreuses irrégularités portant atteintes aux droits fondamentaux des personnes poursuivies.
Outre les nombreux manquements enregistrés durant la procédure, les avocats de la défense soutiennent mordicus que le « Dossier est vide ».
« La vacuité du dossier n’est pas à démontrer. Il vous souviendra que dans d’autres dossiers avec des charges graves ou plus graves ont été mises à la charge d’autres personnes auxquelles on voulait créer des ennuis en raison de leur positionnement politique mais cela c’est terminé soit par une relaxe ou par un acquittement » a indiqué Maître Mohamed Traoré.
Poursuivant, le bâtonnier dira que ces dossiers n’iront pas loin. Maitre Mohamed Traoré soutient d’ailleurs que ses clients seront innocentés sauf si la justice ne fait pas preuve d’indépendance.
« Je suis convaincu et mes collègues aussi que ces dossiers n’iront pas loin et toutes les personnes arrêtées seront innocentées sauf si la justice ne fait pas preuve d’indépendance. Dans toutes procédures où on parle de détentions d’armes de guerre, la chose la plus élémentaire est de présenter l’arme qu’on a prise sur la personne. Dans la commission rogatoire, il a été question de perquisitions, de saisies. Mais malgré tout le temps que nous avons passé à l’enquête préliminaire, aucune arme n’a été présentée à qui que ce soit. Et la police n’a même pas dit qu’elle a procédé à des perquisitions ou a des saisies. En fin de compte, comme elle n’avait aucun élément sous la main, elle s’est contentée d’entrer dans les pages facebook des uns et des autres, pour imprimer ceci et imprimer cela. Et s’il s’agit d’aller sur les pages facebook des uns et des autres, il y aura beaucoup de personnes à mettre sous les verrous » a ajouté Maitre Mohamed Traoré.
Par ailleurs, le bâtonnier souligne que le mandat de dépôt sous lequel ses clients sont placés peut durer six (06) mois et peut être renouvelé.
Maître Mohamed Traoré déclare que l’ouverture d’un procès relève de la célérité ou du retard avec lequel le juge va examiner les dossiers.

Actuguinee.org

Laisser un commentaire