Présidentielle en Guinée : Moussa Philan Traoré menace de « se suicider » en cas d’échec de son candidat Alpha Condé, au premier tour du scrutin

0 11 605

Le directeur de campagne du RPG arc-en-ciel pour la circonscription électorale de Kouroussa, vient de lancer une chaude alerte qui pourrait faire délier des langues au sein de l’échiquier politique guinéen. Baraka Moussa Philan Traoré est d’autant plus rassuré qu’il n’exclut pas de mettre un terme à ses jours ,en cas d’échec dès le premier tour, de son candidat Alpha Condé, au scrutin présidentiel du 18 octobre prochain. En tout cas, c’est ce qu’il a annoncé mercredi, 7 octobre à Kouroussa, en marge d’un meeting politique organisé par son parti, à la maison des jeunes de cette ville.

D’entrée, le directeur préfectoral de campagne du RPG arc-en-ciel , nommé récemment au poste de président du conseil d’Administration de l’Agence Nationale d’Aménagement des Infrastructures Minières (ANAÏM), a eu du mal à contenir ses émotions face à la forte mobilisation des militants et sympathisants du parti au pouvoir : « Kouroussa vient de démontrer, depuis 30 ans, l’harmonie entre le dire et le faire par rapport à la dignité. En politique, je sais qu’il y a la dignité crachée et ramassée mais, la dignité avec scrupule, on ne voit qu’au Mandeng. Kouroussa vient de donner la preuve matérielle devant vous (…). Ils ne savent pas lire, ils ne savent pas écrire. Eux, ils ne sont pas rentrés au RPG ,c’est le RPG qui est rentré dans leur conscience. On appelle ça ,la conviction » ,a déclaré Baraka Moussa Philan Traoré.

Aux opposants du régime Condé , Philan Traoré dézingue : « Que ça plaise aux détracteurs mais le Pr Alpha Condé est un poteau indicateur pour l’émergence de ce pays. Tant pis pour les voleurs d’hier. Le Pr Alpha Condé , c’est Kouroussa qui m’a dit de le dire, est un manteau protecteur, qu’il pleuve ou qu’il neige, pour les populations guinéennes, pour un lendemain meilleur pour nos enfants », a-t-il juré.

Baraka Moussa Philan Traoré a par ailleurs déploré les manifestations politiques à répétition appuyées par Ousmane Gawal de l’UFDG, principale parti d’opposition, qui visaient, selon lui, à empêcher le gouvernement de travailler.

Raison pour laquelle, il a conseillé aux leaders politiques « d’avoir pitié de ce pays. Qu’ils aient la dignité de dire la vérité au peuple. Trop, c’est trop », s’est-il indigné.

A propos du scrutin présidentiel du 18 octobre prochain, Baraka Moussa Philan Traoré est tellement rassuré de la victoire de son camp qu’il menace de se suicider en cas d’échec de celui-ci dès le premier tour : « Moi, je vais donner la preuve aux Guinéens : si Alpha ne passe pas au premier tour avec fracas, je me suiciderai. Si je ne le fais pas, je ne suis pas le fils de mon père », a-t-il conclu lors d’une interview qu’il a accordée à aux médias.

Mamadi CISSE correspondant régional

Tel Site web / 629 46 29 29

Laisser un commentaire