Le Président de la République redonne vie à la route de contournement de Boké longtemps réclamée par la population

0 80

C’est à un projet datant de 2008 que le gouvernement, sous les auspices du chef de l’Etat, Alpha Condé, vient de remettre sur pied à Boké, zone économique spéciale et véritable vitrine de l’activité minière en Guinée.  La construction de la  «contournante» de Boké, a été lancée ce mercredi, 07 octobre 2020 par le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, en présence Chef de Cabinet du ministère des Mines et de la Géologie et des autorités de Boké.

Longue de 17, 5 km avec sur le trajet trois (3) ponts enjambant le Rio Nunez, le Tinguilinnta et le Batafon ainsi que deux (2) passages à niveau sur les rails, la contournante sera réalisée selon un délai  de 18 mois. Elle est financée à travers des revenus miniers exceptionnels afin de répondre à une attente des populations datant de plusieurs décennies.

«Pour que ce projet puisse prendre corps, le Ministère des Mines et de la Géologie a mis en place une commission interministérielle (Mines, TP, Transport, Environnement). Cette commission avait pour mission de proposer un projet permettant de déterminer le meilleur moyen d’associer la fluidité de mobilité des engins miniers et véhicules provenant des pays limitrophes, à la réduction des nuisances et accidents causés par ces équipements de transports lors de leur traversée de la commune urbaine de Boké. Ainsi, sur financement du Ministère des Mines et de la Géologie, à l’issue d’un processus d’appel d’offres piloté par ladite commission, les services d’un bureau d’études international de référence, en l’occurrence le cabinet Louis Berger, ont été retenus pour conduire les études techniques, économiques et de faisabilité du projet de juin à décembre 2017. Le processus a ainsi été conduit de manière participative avec les départements ministériels impliqués et toutes les couches socio-économiques de la ville, et l’option viable retenue par les experts a permis l’élaboration du cahier de charges pour la construction de la route de contournement de Boké», a déclaré Ahmed Sékou Keita, chef de cabinet du ministère des Mines et de la Géologie au nom de son Ministre.

Zone minière par excellence, la dotation de la région de Boké en infrastructures routières adéquates, poursuit le chef de cabinet, constitue une priorité du gouvernement. Car, rappelle-t-il, la ville de Boké est en effet traversée par la RN3 qui dessert le Nord-Ouest du pays et les zones frontalières avec la Guinée Bissau et le Sénégal. Cet axe majeur assure également la liaison avec les zones d’exploitation de bauxite de Sangarédi et les alentours immédiats de Boké.

A en croire les autorités du ministère des Mines et de la Géologie, Toutes les dispositions ont été prises pour le dédommagement des riverains de la route dont l’emprise est de 30 m.

A noter qu’en plus du lancement des travaux de la contournante dont l’aboutissement soulagera à coup sûr la population de la commune urbaine de Boké, les usagers de la route et les sociétés minières, le Premier ministre a aussi procédé à l’inauguration de bâtiments neufs équipés servant désormais de Directions Régionale et Préfectorale des Mines de Boké avec résidence des Directeurs. Autant dire que le département des mines et de la géologie se dote d’instruments efficaces de suivi et de contrôle par les services locaux pour une meilleure gestion du secteur porteur de croissance du pays.

Laisser un commentaire