Affaire 3ème mandat : Ces vérités de la CEDEAO au FNDC à Coanrky

0 1 124

« LA COUR CONSTITUTIONNELLE A VALIDÉ LA CANDIDATURE DU PRÉSIDENT SORTANT ALPHA CONDÉ, LE PROBLÈME DE TROISIÈME MANDAT EST MAINTENANT DERNIÈRE NOUS. »

A l’issue de leur séjour de travail de deux jours à Conakry, les émissaires de la mission conjointe CEDEAO-UA-Onu ont animé un point de presse ce vendredi 2 octobre à Conakry.

Interrogée sur sa rencontre avec les membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), la cheffe de mission Shirley Ayorkor Botchway, ministre des Affaires Etrangère de la République du Ghana et également présidente du Conseil des ministres de la CEDEAO, a, on ne plus clair, déclaré ceci :

« Nous avons dit aux représentants du FNDC qu’à partir du moment où la nouvelle Constitution a été votée, la Cour Constitutionnelle a validé la candidature du président sortant Alpha Condé, le problème de troisième mandat est maintenant dernière nous. Parce que nous sommes maintenant à deux semaines de l’élection présidentielle. Il appartient au Guinéens d’aller de l’avant et de choisir leur président (…) », a-t-elle expliqué.

Avec Guineenews.org

Laisser un commentaire