Présidentielle/ Kankan : Moctar Diallo,responsable de l’UFDG, dénonce des tentatives d’achat de conscience des militants de son parti

0 746

Jamais la ville de Kankan ne s’était montrée aussi hétérogène en termes d’affiches appartenant à des partis politiques. Partout dans la cité, des hangars sont construits en bois et maquillés, les rues et ruelles quasiment surmontées de banderoles attachées sur les branches d’arbres car , chacun doit battre campagne pour sa formation politique.

Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420

Cette occupation à outrance d’espaces publicitaires est attribuée à des jeunes partisans du RPG arc-en-ciel et de l’UFDG, les deux grosses pointures en lice pour le scrutin présidentiel du 18 octobre prochain.

Ce climat supposé être de bon voisinage, vire souvent à des altercations entre des groupuscules de jeunes gens issus des deux camps rivaux.

Depuis l’ouverture de la campagne électorale, l’antenne locale de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) du candidat Cellou Dalein Diallo, dénombre plusieurs blessés parmi ses militants.

L’information a été donnée par Mamadou Mouctar Diallo alias ‘’Mouctar Gaoual’’ le secrétaire général chargé à l’information pour le compte de l’UFDG.

Dans une interview qu’il a accordée à Actuguinee.org, ce mercredi 30 septembre, cet opposant a dénoncé certains cadres du parti au pouvoir, d’être derrière ces actes de violence : « Aujourd’hui, pour avoir de l’argent en Haute-Guinée, il faut afficher la banderole de l’UFDG. Dès que tu l’affiche, tu va voir des gens du RPG arc-en-ciel, qui vont venir pour dire ‘’Non, on va te donner, 3 millions, 5 millions, 10 millions ou 30 millions. Il faut la descendre” . Quand ils négocient et que tu refuses, ils reviennent avec force pour la descendre. Je vois que ce n’est pas le but de la campagne parce que , c’est le Président de la République qui a donné l’autorisation, qui a fait un décret pour dire que tous les 12 candidats ont le droit de faire la campagne », a-t-il déclaré.

Joint par téléphone, un responsable de la coordination régionale du RPG arc-en-ciel ,a renvoyé du revers de la main ,ces allégations : « Kankan est un fief naturel du RPG. Ce ne sont que des mensonges. Pourquoi allons-nous chercher à acheter la conscience des militants déjà acquis à notre cause ? »,s’est-il interrogé avant de raccrocher.

De Kankan, Mamadi CISSE correspondant régional

Laisser un commentaire