Renforcement de capacité d’accès au financement entrepreneurial : Souleymane KOITA et Cie œuvrent pour réduire le taux de rejet des projets à Siguiri

0 106

A sa venue au sommet de l’Etat, le Président Alpha Condé a mis en place, de véritables outils de lutte contre la pauvreté et notamment en milieu local. Parmi ces leviers ,l’on note à l’actif l’ANAFIC  et le FODEL.

Malheureusement, le financement des projets des jeunes et des femmes dans le cadre du FODEL et autres projets est confronté à plusieurs difficultés causant une lenteur dans le rythme d’approbation des projets et de décaissement des fonds.

Une des principales difficultés porte sur l’insuffisance de capacités des porteurs de projets à monter des projets bancables dans le respect des critères du FODEL.

Face au défi à relever dans la préfecture de Siguiri, Souleymane KOITA, est désormais porteur d’un message citoyen ;celui d’un projet de renforcement de capacités pour les jeunes et les femmes porteurs d’initiatives afin de leur permettre de répondre efficacement aux exigences du FODEL et accéder aux ressources qui leurs sont destinées.

Sur ce, joint au téléphone par notre rédaction, Souleymane KOITA, passionné des lettres et amoureux du développement de son Siguiri se confie «Notre ambition est de réduire le taux de rejet de projets chez les jeunes et femmes porteurs afin d’aider le chef de l’Etat à atteindre ses objectifs.

Des modules de technique de montage et de gestion de projets et le contenu du manuel de procédures de gestion du FODEL furent au cœur de nos séances. »

A rappeler que pour cette première étape de trois jours de  formation, a été selon des participants une réussite parce que désormais outillés pour dispenser efficacement des formations aux porteurs de projets (jeunes et femmes des treize communes de Siguiri)  afin d’obtenir un taux d’acceptation élevé des projets soumis au financement du FODEL et autres financements.

Lire d’autres ici http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire