Kankan: Une nouvelle formation politique se fait échos

0 83

C’est un nouveau visage qui vient de naître sur l’échiquier politique guinéen. L’Union des Patriotes pour le Développement de la Guinée (UPDG),a annoncé ce weekend à Kankan,le lancement solennel de son mouvement en République de Guinée

.Les militants, sympathisants et cadres du parti ,ont fêté en apothéose, cet événement historique dans l’enceinte de leur siège sis au quartier Bordo, secteur 5 dans la commune urbaine de Kankan. Son président, Amadou ”Secteur” Barry, aide ingénieur des mines de formation,natif de Kankan et chef de quartier Bordo-secteur 5, explique d’abord, le motif  de la création de son parti : « C’est parce que je vois des gens qui ne parlent que des choses qu’ils n’ont pas dans leur programme réel. L’UPDG a compris qu’il manque beaucoup de choses au sein des formations politiques en Guinée. C’est raison pour laquelle, on ne dit pas qu’ils ( les partis politiques ndlr), n’ont rien fait mais, on a créé ( le parti UPDG ndlr) pour compléter ce qui manque aux Guinéens selon les petites expériences que nous avons », a déclaré ce cadre âgé de 55 ans.

Pour l’heure, Amadou ‘’Secteur’’Barry se réserve de tout commentaire sur sa future tendance mais, il tend une main franche à tous les bords politiques qui acceptent de « bannir l’ethnocentrisme parla promotion de l’égalité des droits et devoirs pour tous les Guinéens sans exception, l’automatisation des femmes et des jeunes et d’instaurer l’écriture ‘’N’ko’’ dans le système éducatif national : « Je me réserve de dire ma position politique parce qu’il faut être dans la maison pour savoir ce qui se trouve à l’intérieur ».

A propos de la nouvelle constitution, de la candidature du Président Alpha Condé ou encore de celle de Celou Dalein Diallo, aux élections présidentielles fixées pour le 18 octobre prochain, le président de l’UPDG tranche : « L’UPDG n’est pas le juge d’une autre formation politique. Avant de condamner ou de critiquer, il faut aller vers la personne pour lui demander », a conclu cet ancien candidat indépendant malheureux ,aux dernières élections communales à Kankan.

Quoi qu’il en soit l’UPDG, cette nouvelle formation politique issue d’un mouvement politique indépendant, a comme stratégie politique, ‘’partir de l’intérieur du pays pour la capitale Conakry”.

Une façon, selon les responsables du parti, d’encourager les jeunes talents en herbe à la base à se départir de tout sentiment de discrimination sur l’échiquier politique national.

Mamadi CISSE, correspondant régional.

Laisser un commentaire