Edouard Zotomou Kpogomou sur son exclusion à la présidentielle : « Il y a des acharnements pour ne pas que ma candidature passe »

0 127

La cour constitutionnelle a publié hier mercredi, 09 septembre, la liste définitive des candidats à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020. Sur les 13 candidatures, celle de l’UDRP a été recalé.
Réagissant aux « Grandes gueules » de la radio espace, Edouard Zotomou Kpogomou dit n’avoir été notifié par la cour constitutionnelle pour sa disqualification à la course présidentielle.
« Nous sommes entrain de chercher à comprendre ce qui s’est passé. Retenez que jusqu’à présent, nous ne sommes même pas notifiés. Nous n’avons pas été notifié ni par écrit et ni par coup de fil. Nous l’avons appris comme vous » a lancé Edouard Zotomou Kpogomou, le candidat de l’UDRP.
Par ailleurs, Edouard Zotomou Kpogomou voit une main noire du parti au pouvoir pour sa mise à l’écart à la course présidentielle.
« Notre dossier de candidature était complet. La cheffe des greffes nous l’a notifié verbalement comme tous les autres candidats. Nous avons reçu un récépissé après le dépôt. Il n’y a rien qu’on nous reprochait sur ce plan.
Nous n’avons d’éléments sous la main pour faire des affirmations. Mais ce qui est clair, l’électorat de la guinée forestière qui semble être le point d’appui de M. Alpha Condé pour toutes les élections semble être compromis par ma candidature. Ma candidature éloigne cette région et son électorat de l’escarcelle d’Alpha Condé. C’est la raison pour laquelle il y a des acharnements pour ne pas que ma candidature passe » a soutenu Edouard Zotomou Kpogomou.
Le candidat de l’UDRP indique qu’il est entrain d’engager des actions pour protester contre sa mise à l’écart à l’élection présidentielle du 18 octobre prochain.
Pour rappel, la cour constitutionnelle a, dans son arrêt fait mention de l’article 42 de la constitution pour expliquer le rejet de la candidature d’Edouard Zotomou Kpogomou de l’UDRP.

Sadjo Bah pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire