Présidentielle 2020 : Élie Kamano abdique pour faute d’argent.

0 63

Élie Kamano ne sera pas candidat à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020. Le président du parti guinéen pour la démocratie et le développement (PGSD) n’a pas pu mobiliser les 800 millions Gnf pour payer sa caution, préalable au dépôt du dossier de sa candidature.
Le 30 août dernier, le PGSD avait lancé une campagne de mobilisation de fonds pour soutenir la candidature d’Élie Kamano. Il manquait 400 millions Gnf à l’appel pour payer sa caution.
Quelques jours après, le candidat désigné du PGSD déclare n’avoir pas pu mobiliser l’argent nécessaire pour le paiement de sa caution. Et par conséquent, il ne sera pas candidat à l’élection présidentielle du 18 octobre prochain.
« Au jour d’aujourd’hui, nous n’avons pas pu mobiliser l’intégralité du montant de la caution fixé par la CENI (…) la population a pu contribuer à hauteur de 21 677 000 Gnf. Au sein du parti, nous avons pu mobiliser 40 mille dollars. Peuple de Guinée, je vous adresse mes vifs remerciements pour votre soutien » a déclaré Élie Kamano, le président du PGSD.
En dépit de son abdication pour faute d’argent, le PGSD entend sceller une alliance avec un parti dont l’identité n’a pas été dévoilé, pour la présidentielle du mois prochain.
« Nous précisons que nous n’avons pas pu acter notre candidature mais nous allons sceller une alliance avec un autre parti compétiteur, qui partage les mêmes idéologies et valeurs que nous défendons. Vous serez édifier au temps opportun sur cette future alliance. Je demande à tous les militants de rester mobilisés et qu’ils seront associés à toutes prises de décision dans le cadre de notre future alliance » a ajouté Élie Kamano.
Par ailleurs, Élie Kamano affirme que l’argent mobilisé lors de la campagne sera investi dans la lutte contre la pandémie du Covid-19 en Guinée.

Sadjo Bah pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire