Présidentielle 2020 : Bah Oury et l’UDRG ne participeront pas à l’élection présidentielle du 18 octobre.

0 45

La participation à l’élection présidentielle du mois d’octobre divise au sein des partis politiques membres du font national pour la défense de la constitution (FNDC). Farouchement opposé à un mandat de plus pour le président Alpha Condé, Bah Oury a annoncé qu’il ne participera à la prochaine échéance électorale prévue le 18 octobre.
A travers une conférence de presse tenue hier jeudi, le président de l’UDRG a expliqué pourquoi il ne participera à l’élection présidentielle.
Outre « le fichier électoral corrompu », Bah Oury a indiqué que : « Participer à ces élections, ce serait un reniement à nos valeurs et une trahison de la cause pour laquelle nous nous sommes investis depuis notre prime jeunesse (…) nous mesurons à sa juste valeur les sacrifices qui ont été consentis pour amener la Guinée à la voie de la démocratisation, qui a permis l’élection de l’actuel président (..) Notre déception est grande aujourd’hui et nous réaffirmons notre fidélité au noble combat pour lequel la Guinée a perdu un nombre important de ses enfants. Tout acte qui contribue à faire triompher l’impunité est contraire à l’intérêt général. Par conséquent, nous ne participerons pas aux prochaines échéances présidentielles » a déclaré Bah Oury, le président de l’UDRG.
L’ancien ministre de la réconciliation nationale a aussi fustigé le double scrutin du référendaire et constitutionnel du 22 mars dernier ayant conduit à une nouvelle constitution.
Pour rappel, Docteur Ousmane Kaba et Kabèlè Camara, membres du FNDC ont annoncé leurs participations à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020.

Sadjo Bah pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire