Pour des problèmes de foyer ,un polygame se donne la mort à Labé

0 230

Le phénomène de suicide est devenu récurent dans la commune urbaine de Labé, dans la matinée de ce lundi 25 Aout 2020, un père de famille s’est donné la mort dans le secteur Hoggo, quartier Doghora, commune urbaine de Labé. C’est le deuxième cas de suicide enregistré dans la commune en un mois, rapporte le correspondant de Guinee7.com.

Elhadj Mamadou Saliou Baldé, né en 1980 à Labé, était marié à deux femmes et est père de trois enfants. C’était un marchand de pièces détachées. Son corps souillé de sang a été découvert dans la toilette de sa chambre aux environs de 10 heures. Près du corps, un fusil de fabrication locale était posé.

Selon Elhadj Tafsir, frère ainé de la victime, Elhadj Mamadou Saliou Baldé se plaignait de problèmes dans son foyer « Mon petit frère m’a appelé avant-hier au téléphone, il m’a demandé si j’étais seul, je lui ai dis que j’étais seul, il m’a alors dit qu’il me confiait ses enfants avant de raccrocher. Ensuite j’ai tout fait pour le rappeler, en vain. Je suis revenu à la maison il n’y était pas, je suis allé à son lieu de travail, il n’y était pas, non plus. J’ai contacté mon grand frère et notre petit frère pour les informer. Nous l’avons recherché dans ses lieux de fréquentations habituelles. Il a un ami gendarme qui nous a aidés dans la recherche et qui, finalement l’a retrouvé dans une forêt non loin de la concession familiale. Quand nous l’avons retrouvé, il avait toujours l’air normal. Mais nous l’avons amené dans une clinique privée de la place. Le médecin lui a prescrit des produits nous sommes rentrés à la maison. Il a très bien dormi avant-hier. Maintenant hier, nous l’avions demandé de nous expliquer ce qu’il a. Il s’est limité à nous dire qu’il avait un problème de famille. Nous avons tout fait pour qu’il nous donne plus de détails, il nous a demandé de patienter. J’ai passé la nuit avec lui, mais il n’avait rien d’étrange, le matin, il m’a dit de le laisser rentrer chez lui pour faire sa toilette. Avant d’aller au marché aux environs de 9 heures ce matin je suis passé lue voir, mais il n’avait toujours pas fait sa toilette. Il m’a demandé d’aller poursuivre mon travail et qu’à mon retour le soir, il allait m’expliquer le problème. C’est ainsi que je suis allé au marché, et après 40 minutes on m’appelle pour me dire qu’il s’est donné la mort », nous a-t-il dit en larmes.

Sur les lieux, une équipe de gendarmes était pour des fins de constat. Le médecin légiste de l’hôpital régional de Labé avait également été réquisitionné. Au moment où nous quittions les lieux, la gendarmerie s’apprêtait à interroger les deux épouses.

Lu sur Guinee7

Laisser un commentaire