Mali : Quatre soldats maliens tués par un engin explosif dans le centre

0 32

Quatre soldats maliens ont été tués et un grièvement blessé par un engin explosif samedi 22 août, quelques jours après le coup d’État militaire qui a conduit à la démission du président Keïta.

Quatre soldats maliens ont été tués et un grièvement blessé samedi par un engin explosif au passage de leur véhicule dans le centre du Mali, ont indiqué des sources concordantes.

Un véhicule des militaires du Garsi, le Groupe d’action rapide de surveillance et d’intervention, a sauté ce samedi sur un engin explosif, dans la région de Koro, proche de la frontière avec le Burkina Faso, il y a 4 morts et un blessé grave, a déclaré à l’AFP une source militaire.

Il y a 4 morts et un blessé grave, a ajouté cette source, en précisant qu’un renfort a été dépêché sur les lieux.

Le bilan a été confirmé à l’AFP par une source administrative locale.

Les Garsi sont des unités mobiles de gendarmerie mis sur pied dans les pays du Sahel.

Le centre du Mali est en proie depuis 2015 aux attaques jihadistes qui ont causé de lourdes pertes civiles et militaires.

Ces attaques, mêlées à des violences intercommunautaires, ont débordé sur les pays voisins, Niger et Burkina Faso.

L’incapacité de l’État malien à contrôler de vastes parts de son territoire dans le Nord et le centre, a été dénoncée par une large coalition de l’opposition qui a réclamé pendant des mois le départ du président Ibrahim Boubacar Keïta, finalement renversé mardi par un coup d’État militaire.

Les militaires qui ont forcé mardi le chef de l’État à démissionner et à prendre le pouvoir ont également justifié entre autres leur intervention par l’insécurité régnant dans le pays et par le manque de moyens de l’armée. Source : Ouest-France Avec AFP

Laisser un commentaire