Covid-19/Guinée : Alpha Condé demande à l’ANSS de procéder à des tests sur tous les cas de décès dans le grand Conakry.

0 142

Le président de la république a une nouvelle fois, prorogé l’état d’urgence sanitaire décrété depuis le 26 mars dernier. Au-delà de reconduire les mesures prises jusqu’à date, le chef de l’État, Alpha Condé a pris une autre nouvelle mesure et non des moindres dans la gestion du Covid-19.
Si jusque là, l’agence nationale de la sécurité sanitaire (ANSS) ne s’occupait que des décès hospitaliers liés au nouveau coronavirus, désormais, ce ne sera le plus le cas. Lors de son allocution d’hier pour la prorogation de l’état d’urgence sanitaire, le président de la république a instruit à l’ANSS, de procéder désormais à des tests sur tous les cas de décès que ce soit dans les hôpitaux ou à domicile dans le grand Conakry (Conakry, Coyah et Dubréka).
La question qui taraude les esprits après l’annonce de cette mesure, est de savoir si l’ANSS parviendra à appliquer cette instruction du président de la république dans la mesure où tous les cas de décès ne sont pas signalés aux autorités locales. Et pour la plupart, les corps des défunts sont souvent rapidement inhumés. Et depuis l’apparition de la pandémie dans le pays, plusieurs décès communautaires ont été attribué au Covid-19.
Depuis le 12 mars dernier, le cumul des décès hospitaliers liés au coronavirus est de 50 cas, selon l’ANSS.
Les autres mesures relatives au port obligatoire de masque en public ou à la maison, le couvre-feu pour le grand Conakry entre autres ont été reconduites.

Sadjo Bah pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire