Convention du PADES : Docteur Ousmane Kaba réitère son appartenance au FNDC mais si…

0 36

C’était dans les tuyaux depuis très longtemps et c’est désormais officiel, le président du PADES a été investi ce samedi 1er août, candidat du parti aux prochaines élections présidentielles en Guinée en octobre 2020. Docteur Ousmane Kaba a dans son discours de circonstance réitéré son appartenance au front national pour la défense de la constitution (FNDC) mais rassure qu’il ne pratiquera pas la politique de la chaise vide. Il indique qu’il ira aux élections avec ou sans le président Alpha Condé dont le deuxième mandat fini dans quelques mois.
Pourtant, depuis plus d’une année maintenant, le FNDC lutte contre une nouvelle constitution (qui a finalement été adoptée) et un troisième mandat pour l’actuel président de la république.
« Le front national pour la défense de la constitution (FNDC) est né depuis un an comme une réaction citoyenne contre cette tentation totalitaire et la présidence à vie qui constitue la négation de toute alternance démocratique dans notre pays » a indiqué Docteur Ousmane Kaba, le président du PADES.
Cependant, le PADES n’exclut pas de participer aux élections présidentielles si le FNDC n’arrive pas dissuader Alpha Condé à se présenter pour un 3ème mandat.
« Le PADES réaffirme son appartenance au FNDC à cause de la noblesse de son combat contre (Le koudaïsme) que nous avons déjà mené en 2001. Cependant, si malgré tous nos efforts nous n’arrivons pas à dissuader le chef de l’État à renoncer à son troisième mandat, le PADES a décidé de lui barrer la route dans les urnes. Le PADES s’est résolument engagé à ne pas jouer à la stratégie de la chaise vide. Il s’opposera frontalement au régime lors des prochaines consultations électorales. Aux pessimistes qui pensent que le PADES ne fera que crédibiliser des élections perdues d’avance, nous disons qu’ils se trompent » a déclaré Docteur Ousmane Kaba.
Cette position du PADES affichée par son président depuis très longtemps est diamétralement opposée au combat du FNDC qui depuis une année lutte pour dissuader le président Alpha Condé à se représenter au-delà de son deuxième mandat.
Sadjo Bah pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire