Conakry : Docteur Ousmane Kaba décline le programme gouvernemental du PADES lors de la convention nationale du parti.

0 138

Le parti des démocrates de l’espoir (PADES) a désigné son candidat pour les élections présidentielles du mois d’octobre prochain le samedi 1er août lors d’une convention nationale. Dans son discours d’investiture, le candidat, Docteur Ousmane Kaba a comme dans un air de campagne électorale décliné le programme gouvernemental de son parti.
Un programme gouvernemental qui englobe tous les secteurs de la vie socioéconomique et politique de la Guinée.
Nous vous proposons l’intégralité dudit programme :
« Le programme gouvernemental du parti des démocrates pour l’espoir (PADES) est fondé sur notre capacité de trouver un équilibre entre la réponse à apporter à la demande sociale à court terme et les objectifs à long terme de la transformation politique, économique, sociale et culturelle de la Guinée.
Il faut rétablir et consolider la stabilité macroéconomique, assoir un environnement attractif des affaires, ériger la bonne gouvernance en système de gouvernement et renforcer l’intégration économique avec les pays africains. Cet environnement attractif nous permettra sans aucun doute d’attirer des investisseurs étrangers pour favoriser les investissements directs étrangers, réaliser les grands projets de développement et développer les secteurs porteurs de croissance.
Conformément à notre projet de société, nous allons mettre en œuvre une croissance durable, forte et équilibrée tout en mettant l’accent sur les pauvres et les personnes vulnérables.
Nous allons mobiliser les ressources financières internes et externes pour mettre les infrastructures de base d’une économie à savoir : un réseau routier important, des barrages hydroélectriques dans tout le pays, les énergies propres, les ports et aéroports, les télécommunications modernes, l’éducation et la santé.
Encourager le secteur privé pour densifier le tissu économique et créer ainsi des millions d’emplois pour nos jeunes. Pour cela, il faut encourager l’esprit d’entreprise au lieu de le brider.
Dans le domaine minier, nous devons impérativement réduire l’exportation de la bauxite pour implanter des usines d’alumine et d’aluminium.
Il est temps d’instaurer une véritable politique de développement agricole qui s’appuie sur la promotion des investissements privés dans tous les secteurs de l’industrie agroalimentaire, améliorer la chaine de valeur et développer des infrastructures en milieu rural.
La priorité doit être donnée à l’éducation car il faut développer des compétences de la main d’œuvre guinéenne à travers un système de formation professionnelle performante, et dans le cadre d’une gouvernance étatique efficace et d’une économie tirée par le secteur privé.
Un autre objectif majeur est de réussir la cohésion sociale et de se focaliser sur des questions transversales, en particulier la parité hommes-femmes, la viabilité de l’environnement et du changement climatique.
Pour répondre à la crise politique, nous devons : promouvoir le dialogue politique pour trouver le consensus sur les questions qui opposent les guinéens en vue d’apaiser le climat dans la cité. Il faut mettre fin aux violences policières et à toutes les exactions arbitraires dans le pays.
La gouvernance politique dans notre pays doit respecter la vie et la dignité des citoyens »
Pour finir, le président du PADES dira :
« Je viens de vous présenter les domaines d’intervention prioritaires qui sont au cœur de notre programme gouvernemental que nous allons mettre en œuvre avec la participation de toutes les guinéennes et guinéens afin d’amortir la crise et positionner notre pays sur le chantier de l’émergence »

Sadjo Bah pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire