Crise à Kankan : Karamo Nabé, coordinateur des sections RPG France brise le tabou et accuse….

0 102

La légitimité de la manifestation dans le calme et la paix !

La situation à Kankan est devenue intolérable. Et ce n’est nullement l’armée qui le résoudra. Nous qui sommes les soutiens du Président de la République devrons apprendre à lui dire la vérité car si ton ami ne te dit pas la vérité, paie ton ennemi pour qu’il te la dise. Il vaut mieux être seul que mal accompagné !

Nous avons tous été fidèles à notre parti et avons soutenu contre tout vent le Président Alpha Condé. Il est aussi de notre devoir de lui donner notre avis sur la situation dans le pays, surtout dans notre fief électoral qu’est la Haute Guinée.

La ville de Kankan est à l’image de toute la Haute Guinée la région qui a le plus souffert du système Lansana Conté: de la répression sauvage à l’abandon total sur le plan infrastructurel et culturel.

J’ai eu la chance de connaitre Kankan tout petit, j’ai été témoin oculaire et auriculaire de la plupart de exactions commises pendant les années de lutte du RPG en haute Guinée et en Guinée Forestière .

J’ai encore les souvenirs du préfet Fassa Diallo et de Souro Mara à Kissidougou. J’ai pu connaitre le célébrissime gouverneur Lamine Diallo à Kankan, le bouillant commandant du camp de Kankan(armée gauche) et tant d’autres barons du régime Lansana Conté à Banankoro , à Mandiana comme Noumoukè Diallo , à Siguiri et un certain Traoré à Kouroussa .

J’ai entendu dire en ce moment que des vieillards de Mandiana ont parcouru 15 km crâne nu avec des sceaux de pierre sur la tête parce qu’ils ont milité pour le RPG . J’ai aussi appris comme certains d’entre vous les massacres des bérets rouges à Siguiri et la fuite des Fakoly devant la lourdeur de la répression qui ne laissaient aucune chance aux mystiques , à Kouroussa , à Kérouané , partout en Haute Guinée .

J’ai été témoin de la bastonnade et de la paralysie à Kissidougou de Mr Sanoh à Timbo parce qu’il avait simplement soutenu Alpha et critiqué Lansana Conté . Que dire des morts lors des élections communales à N’zérékoré et à Kissidougou dans les années 90 ? Mais revenons à la situation de Kankan qui nous intéresse.

Nul besoin de rappeler comment Soroti a été sauvagement tué sous les pieds du Sotikèmo de la ville à Banankoroda, sans parler de Alphonse Matty ou des descentes musclées au siège du RPG chez Papa Mady contre les militants du parti ?

Je me remémore le dernier meeting du président Alpha en 1998 à Djibondonkoro et la répression qui s’en est suivie après son arrestation à Pinè. La liste est longue et les victimes nombreuses ..mais passons à l’essentiel.

On le sait, la grâce ne vient pas quand on dit “je veux”, mais quand on dit “il faut” !”. Alors quoi de plus normal que des jeunes de Kankan, de Siguiri, de Kerouané,de Kouroussa, de Kissidougou et de toutes les villes qui se sont sacrifiés pour le RPG demandent à Alpha Condé le courant, l’eau et même la lune ? Un proverbe malinké ne dit-il pas que l’on ne descend dans l’eau que pour être mouillé ?

Michael Ange lui aussi nous a appris une confession : « Seigneur, accordez-moi la grâce de toujours désirer plus que je ne peux accomplir. »

Bien que toute la Guinée l’ait soutenu, le Président Alpha Condé a toujours été l’éternel grand ami de la Haute Guinée durant ses quarante années de lutte politique, il est alors d’une évidence que la Haute Guinée est celle qui en a fait le plus. Maintenant qu’il est devenu Président de la République, qui pourrait lui reprocher d’avoir donné à la Haute Guinée le meilleur des investissements en Guinée ? Ne dit-on pas très souvent « Donnez à votre ami le meilleur de vous-même. » ?

La revendication me semble donc totalement légitime, mais ce n’est pas parcequ’elle est légitime qu’elle doit être violente ou manipulée par des opposants à la recherche de légitimité apatride.

Kankan est une ville de paix qui respecte sa parole donnée en toutes circonstances et la politesse est à l’esprit ce que la grâce est au visage.

Les causes du problème de la Haute Guinée

Mahatma Gandi disait : « Croire en quelque chose et ne pas le vivre, c’est malhonnête ». Hier n’est que le souvenir d’aujourd’hui, et demain est son rêve. Ceux qui oublient le passé sont condamnés à le revivre !

La Haute Guinée a accepté de souffrir sous le Président Conté et a toujours attendu patiemment et avec un soutien total l’arrivée du Président Alpha Condé au pouvoir .

Lansana Conté a fait construire Garafiri sur le Konkouré avec le concours de nombreux cadres ressortissants de la Haute Guinée alors que le complexe hydroélectrique de Frankonédou et Kogbédou situé à 70km de kankan était en projet depuis bien longtemps.

Le barrage Fomi conçu depuis 1922, coût estimé à seulement 250 millions d’euros et qui pourrait avoir une puissance d’environ 100MW et fournir 374 GW/h traînait toujours dans les tiroirs .

Ce barrage aurait pu alimenter toute la Haute Guinée mais également une bonne partie de la région, d’où l’intérêt très profond de l’ABN (Autorité du Bassin du fleuve Niger) .

Pendant les dix années de notre gouvernance, quel ressortissant de Kankan ou même de la Haute Guinée s’est battu auprès du Président pour la réalisation effective de ce barrage ? Personne à ma connaissance. Je parie( suivez mon regard) que seulement deux d’entre eux auraient été capables de le financer sur leurs ressources propres !

Ils ont tous orienté les projets vers Kaleta et Souapiti et investi sur des maisons à faire voir à Kankan à Kouroussa, à Siguiri et à Mandiana .

Cela témoigne du non-attachement même des cadres de la Haute Guinée à leur région natale. Le propre même du haut cadre Kankanais , c’est de se faire voir, que l’on ne parle que de lui dans son village. Autant développer sa ville pour qu’on parle encore mieux de vous !

Pourtant , « Le puits même d’où fusent leurs rires fut souvent rempli de leurs larmes. »

Le Président Alpha Condé n’a certes pas directement investi de façon suffisante en Haute Guinée, mais quels reproches peut-on lui faire concrètement ?

Il est certes de Kouroussa, mais a-t-il été élu pour Kouroussa ou pour tout le peuple de Guinée ? doit-il travailler qu’à Kankan parce que La première dame vient de Kankan ? Non, je dis qu’il doit le faire partout en Guinée.

A Kankan et à toute la Haute Guinée, il a nommé vos enfants aux postes les plus stratégiques dans le gouvernement. Il a fait embaucher les enfants de la plupart des victimes du RPG en Haute Guinée pour qu’ils travaillent et la développent.

Depuis la prise du pouvoir en 2010, des dizaines de ressortissants des préfectures de Kouroussa, Kankan, Siguiri, Mandiana, Dabola,Kérouané et autres villes comme Kissidougou ont été nommés aux postes les plus stratégiques , leur permettant de faire de cette région l’une des meilleures de la Guinée.

Beaucoup de ces fils sont ministres d’Etat, administrateur des grands projets , Directeur de la Banque Centrale, de la Douane, des Travaux Publics, de l’Administration Publique, conseillers directs du Président , chargés des affaires Présidentielles , bref partout et avec tous les moyens !

Qu’ont-ils fait en réalité pour la Haute Guinée ? qui d’entre eux a pu faire un investissement public pour sa ville ? lequel de ces hauts cadres a pensé un seul jour que le courant, l’eau et les routes sont des besoins primaires pour la population de la Haute Guinée ?

Ces gens-là semblent tellement perdus qu’ils ne savent même plus que leur légitimité et leur intérêt à eux ne dépendent que de l’intérêt public de la Haute Guinée. Ils ont préféré construire des villas dans un immondice de boue au lieu de construire des routes et éviter de parcourir les 600km de Conakry à Kankan en deux jours.

Ils ont oublié une bonne partie de leur passé avec les militants à Kankan, leur moment de pauvreté et de mendicité ! quelle malédiction dans la bénédiction ! pauvre a toujours tord !

Amadou Kourouma disait que « Allah n’est pas obligé d’être juste dans tout ce qu’il fait ! ». La Haute Guinée mérite mieux que beaucoup de ses cadres.

Pourtant, ils ont été investis de la confiance du Président Alpha Condé pour pérenniser l’idéal commun pour lequel des gens sont morts en Haute Guinée. Ceux qui sont censés lutter contre la corruption ne devraient-ils pas être irréprochables eux-mêmes ?

L’amitié qu’ils ont tissée avec le Président ne devrait-elle pas être toujours une douce responsabilité et jamais une opportunité ?

Aux jeunes de Kankan, attention à la manipulation politicienne de cadres qui ont eux-mêmes mis Kankan à terre !

Chers jeunes de Kankan, un ami est le champ que vous semez avec amour et moissonnez avec reconnaissance !

Tout comme vous, j’ai un amour fou pour la ville de Kankan que j’ai quittée définitivement en 2001 et mon dernier séjour date d’Avril 2019. J’ai toujours été à Kankan chaque fois que je suis revenu en Guinée. Je dois reconnaître qu’en dix ans j’ai vu la ville changer énormément.

Il est vrai que je n’ai certes pas vu de courant électrique. Je m’alimentais en panneau solaire. Les pompes sont à sèche dans beaucoup de quartiers de la ville. La jeunesse de Kankan n’a pas d’emplois, mendie et fuie vers Siguiri et les mines parce qu’aucun emploi ne semble pointer à l’horizon.

J’ai vu qu’entre Kankan et aucune autre grande ville, rien de nouveau n’a été fait en termes d’infrastructures routières depuis 2010 .

J’ai mis une journée pour faire les 194km de Kankan à Kissidougou et suis revenu avec une voiture en etat piteux . J’ai aussi vu l’enfer Kankan Kérouané ! J’ai également pu voir les montagnes de dos d’âne entre Kankan et Siguiri et parcouru la ville de Siguiri elle-même.

Mais ce qui est certain et qu’il ne faudra quand même pas nier, c’est que j’ai aussi vu la beauté de Dakémé, la résidence du préfet de Kankan !

J’ai fait ma carte d’identité au nouveau et beau commissariat de police construit à Kokoudouni. J’ai connu le nouveau bâtiment construit pour la radio Rurale de Kankan. J’ai vu comment l’université Julius Nyeréré a été rénovée. J’ai pu voir comment l’ancienne gendarmerie a été embellie. J’ai pu circuler sur du goudron de Salamanida jusqu’à Bordeaux en passant devant chez le siège du RPG jusqu’au carrefour M’balia . J’ai pu circuler sur du goudron dans Bordeaux . J’ai vu les nouveaux bâtiments administratifs construits récemment pour la mairie et pour la préfecture. J’ai été témoin du changement de la place de l’indépendance et de la nouvelle maison des jeunes de Kankan .

J’ai vu la nouvelle Gare Routière à Missiran ! J’ai vu la route de Madina goudronnée. J’ai vu les changements du grand marché.

J’ai vu comment la voirie urbaine a été refaite entre les différents quartiers, bref j’ai vu contrairement à beaucoup d’autres villes, du changement ! Cela n’avait en ma modeste connaissance jamais été fait à Kankan !

Alors ne soyez pas totalement ingrats envers le Président. Demandez du courant, de l’eau sans détruire les différentes infrastructures qui ont déjà été réalisées par le Président à Kankan .

Ne brûlez pas de pneus , n’enlevez pas les goudrons, ne faites rien de méchant qui pourrait nuire à la ville de Kankan . Vous n’etes pas le FNDC, vous pourrez avoir à regretter d’avoir fait du mal à une ville qui vous a tant aimée .

Votre problème est le même que dans toutes les autres régions du pays : les fils de la contrée vous ont abandonnés, ce n’est pas Alpha Condé.

Le pire préfet que moi j’ai connu à Kankan était un ressortissant de la ville. Les travaux du barrage auraient été confiés à un ressortissant de Kankan.

Les cadres ressortissants de la haute guinée qui sont autour du Président ou qui sont aux responsabilités les plus élevées du pays ne semblent plus dignes de vous représenter ,cela doit être su et dit partout où besoin se fait sentir. Une prise de conscience doit se faire à leur niveau, 1985 ce n’est pas encore très loin !

Mon point de vue et La responsabilité d’Alpha Condé

Je partage largement le point de vue du grand imam de Kankan. Quand un problème se pose, il faut le résoudre et non le reporter. Le problème de Kankan ,de la Haute Guinée et de toute la Guinée ne se résoudra pas à coups de bœufs, de millions sur la table .

Si la notabilité elle-même n’est plus écoutée, c’est que le problème s’appelle à résoudre. Résolvez-le.

Soyons plus responsables et évitons de raconter qu’un projet s’est arrêté parc qu’un Chinois est mort comme l’a fait le premier ministre ou que parce que des sorciers empêcheraient la construction d’un barrage à un tel endroit comme l’a fait Taliby. Un projet de barrage ne se construit pas avec ou autour d’une seule personne, si le chinois meurt,le Japonais peut finir le travail . Si Kaba Guiter n’a pas de financement ,il ne peut pas construire de barrages .

Nous sommes trop souvent dans l’irresponsabilité et dans la la compromission . Nous ouvrons trop la porte à nos adversaires politiques, ne donnons pas trop d’argument à Dr Kaba Ousmane et au PEDN à Kankan . Même l’ange Dalein s’est permis de s’immiscer dans ce problème de Kankan !

M. le Président de la République, une amitié s’entretient, ne dit-on pas

« Venez toujours voir votre ami avec des heures à faire vivre, car un ami est là pour remplir vos besoins, et non votre néant . » ? Allez voir les jeunes de Kankan !

Les gens qui vous en dissuadent de vos militants ne vous aiment pas, écoutez pour une fois s’il vous plait : faites le ménage autour de vous , éloignez-vous des cadres qui vous empêchent de voir vos amis, les vrais cadres de votre parti , les amis de la Guinée pendant vos séjours à l’étranger. Tout président gouverne essentiellement avec son parti. Rencontrer ces derniers vous permettra de vous rendre compte de certaines réalités, d’écouter des pistes de solutions.

Les militants en Europe et à l’étranger ne vous soutiennent que pour votre amour, votre engagement et votre patriotisme. Ils ont leur vie en Europe, aux USA et ailleurs. Ils sont cadres, indépendants, libres et n’ont nullement besoin de votre grâce ! ils ne souhaitent qu’apporter leur contribution au développement du pays.

Ceux qui vous empêchent de les rencontrer sont ces mêmes cadres qui vous entourent, qui vous cachent la vérité, qui ne veulent pas de votre bien. Ils vous entraînent dans des problèmes comme ceux de Kankan, de Siguiri, de Conakry et vous isolent à l’étranger !

Prenez vos Responsabilités, venez à Kankan et parler aux jeunes. Donnez leur le courant avec des groupes électrogènes et commencez les travaux du barrage dès maintenant .

Vous avez été le modèle de leur papa, leur Mandela, vous êtes leur espoir, ne les décevez point ! Ne perdez pas Kankan . Rencontrez vos sections à l’extérieur, l’amitié, l’amour et la confiance s’entretiennent .

Le RPG est un parti modèle pour toute l’Afrique, ne le laissons pas dans de vaines mains. Mr le Président, grâce aux difficultés, on se découvre des qualités insoupçonnées.

Votre candidature doit être accompagnée d’un ménage total de votre entourage et des instances du parti.

La survie de notre parti ne doit pas être liée au règne d’une seule personne. Votre œuvre doit demeurer !

Kankan est notre fief, aucun mouvement hostile ne doit venir de la Haute Guinée, de Kissidougou , de N’Zérékoré ou de nulle part ailleurs

Nabé Karamo

Expert Informatique et Système D’information

Coordinateur des Sections RPG Europe

Laisser un commentaire