Abdoulaye Kaba « AROK », nouveau coordinateur de la PreFEP : le parcours exceptionnel d’un homme discret

0 46

Il est toujours passé inaperçu malgré son background qui force l’admiration et son parcours professionnel accompli, au regard des responsabilités qu’il a assumées.

Le décret du chef de l’Etat nommant cet amoureux du travail rendu au propre, au poste de coordinateur du projet pour les résultats au préscolaire et à l’enseignement fondamental, le sort de la grande réserve qu’il s’est imposée jusqu’ici, au gré de son humilité.

Le décret, faut-t-il nécessairement le rappeler, est le couronnement d’une procédure de sélection qui a obéi à des exigences de compétences et de qualités.

C’est à la suite d’un appel à candidatures que le nouveau promu, a été retenu sur une liste de 23 candidats présélectionnés, sur la base des compétences validées par la Banque Mondiale et le Gouvernement Guinéen,

Abdoulaye Rouguiatou Kaba, connu sous le sobriquet de ‘’AROK’’, n’est pas une inconnue des universités Guinéennes encore moins du monde bancaire du pays.

Pour camper l’homme en si peu, un exercice certes difficile mais nécessaire à cause de son si long et riche parcours, AROK est diplômé de la faculté des sciences Eco-Gestion option économie et finances, avec une mention remarquable, obtenue grâce à son rang de 2ème e à l’examen de sortie.

Dans le but de parfaire ce parcours académique absolument enviable, il obtiendra à la suite d’un concours, une bourse d’études aux USA.

Là-bas et ailleurs, en quête de nouvelles connaissances, AROK obtiendra un master en Business administration (MBA).

Il y va aussi acquérir un certain nombre de compétences, dont entre autres :

Haut cadre de banque et de finance, spécialiste de développement et de stratégie, analyste financier, spécialiste en finances publiques, logistiques, achats, diplomatie de développement, grande maitrise des procédures des bailleurs, doué en pensée créative, spécialiste des questions de développement local et de l’intégration régionale dans tous ses aspects …

Sur le plan professionnel, AROK a travaillé à ECOBANK dans différents services de cette structure bancaire.

D’ailleurs, il fut l’un des cadres Guinéens que cette banque est allée chercher après sa démission, en vue de revenir faire profiter la boite de son talent et de sa dévotion pour le travail abouti.

AROK a aussi roulé sa bosse à l’association des banques de l’Afrique de l’Ouest (ABAO/CEDEAO) où il a été recruté suite à un appel à candidatures.

C’est pour dire, que c’est un choix loin d’être complaisant, qui devrait être à la hauteur des attentes.

Mognouma Cissé in Mosaiqueguinee

Laisser un commentaire