Guinée : la CONAPROS adhère aux idéaux de la CODECC

0 44

Réunis autour de la CONAPROS, les spécialistes de la santé ont signé ces derniers jours, une convention de collaboration avec la Coordination démocratique pour le changement dans la continuité (CODECC).

La Coalition nationale des professionnels de santé (CONAPROS) entend ainsi encourager le président de la République pour les efforts consentis depuis son accession à la magistrature suprême en faveur du secteur de la santé mais aussi et surtout, soutenir la candidature de celui-ci, pour l’élection présidentielle de 2020.

« La CONAPROS a signé une convention avec la CODECC, parce que nous avons jugé nécessaire nous professionnels de la santé, vu les résultats enregistrés avec le président de la République, nous sommes engagés à soutenir ses actions sur le terrain. Ces résultats sont entre autres, les efforts fournis dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie et de travail des professionnels de la santé pour la riposte contre la pandémie Covid-19 et aussi, tout ce qu’il a fait antérieurement comme politique de santé dans notre pays. Avec la construction des infrastructures, l’engagement des jeunes professionnels de la santé dans la fonction publique et le rehaussement du pourcentage accordé au secteur sanitaire, dans le budget, qui a quitté de 2 jusqu’à 5% aujourd’hui. Dans les perspectives, il compte rehausser ce pourcentage jusqu’à 15%. Je pense que, nous qui sommes des professionnels de santé, nous nous devons de saluer cela. Même si les politiques ne choisissaient pas le président Alpha Condé comme leur candidat dans les échéances de 2020, nous, nous sommes déjà, foncièrement engagés à le soutenir. On le dit ouvertement que c’est notre candidat. C’est une volonté affichée par les professionnels de santé et un engagement avec beaucoup de fermeté. Nous sommes conscients du défi qu’il est en train de relever au niveau du système de santé »,a expliqué Dr Kaba Abdoulaye, coordinateur de la CONAPROS.

En dépit des efforts déjà consentis, ces professionnels de santé demandent au président de continuer à avoir confiance aux jeunes de ce secteur, qui peuvent aussi relever plusieurs autres défis.

« La seule doléance qu’on pourrait lui demander et qu’on veut qu’il nous accorde, c’est d’avoir confiance à la jeunesse dans le cadre du rajeunissement du système de santé. Mais également, c’est de faire en sorte que le système soit beaucoup plus opérationnel, plus dynamique et plus valorisé. Cela ne pourra être possible que si les jeunes sont largement engagés et qu’ils occupent des postes de responsabilité dans le système de santé. C’est la voix des professionnels de santé, c’est une voix de soutien à sa personne. Notre soutien pour les échéances à venir, c’est avec le professeur Alpha Condé »,a-t-il dit.

Cette structure qui s’exprime au nom de l’ensemble des professionnels de la santé depuis belle lurette dans notre pays, regroupe des infirmiers, des sages-femmes, des brancardiers, des biologistes, des laborantins et tous les autres professionnels, engagés auprès du président de la République, pour la réforme dudit secteur.

MohamedNana Bangoura in Mosaiqueguinee

Laisser un commentaire