Réaction d’Actuguinee.org sur ce droit de réponse au style très agressif du “département du Plan ” !

0 176

Honnêtement et très honnêtement, nous n’avons pas voulu réagir à ce qu’il appelle droit de réponse.Mais, Se taire également devant cette agression d’une forte tonalité, c’est aussi ignoré comme eux quelques caractères du droit de réponse (Please ! Mister ,revisitez les cours élémentaires sur le droit de réponse )

Le droit de réponse doit revêtir quelques caractères, à savoir :être conforme à la loi, à l’ordre public et aux bonnes mœurs ;

ne pas être contraire à l’intérêt des tiers et ne pas porter atteinte à l’honneur du journaliste ou de l’auteur de l’article litigieux ;

être en corrélation avec la mise en cause…

En lieu et place des réponses claires et précises aux faits reprochés au management de madame la Ministre, on a pu découvrir le talent d’un griot  d’une chefferie traditionnelle ; un chef de canton au passé peu catholique.

A lire attentivement, on découvre la plume d’un avocat de diable.(Chose contraire à la déontologie journalistique ,car le droit de réponse est personnel en ce sens que seule la personne qui est effectivement nommée ou désignée par l’article peut l’exercer,(1ère année journalisme et communication) . Il serait honnête de votre part de ne pas vous cacher derrière le service de communication du MPDE, qui d’ailleurs, est une victime.

Pour nous et jusqu’à l’extinction du soleil, les faits reprochés sont réels et nos enquêtes le démontrent suffisamment.

http://Actuguinee.org allait se plier en morceaux devant les cadres  du département s’il y’avait un démenti illustré d’un seul paragraphe de ce qu’il appelle pamphlet.

Alors ! Promis, les prochains jours seront très riches cher confrère. Il est temps de dire la vérité pourqu’on sorte du pédantisme exhibé dans ce doit de réponse.

A très bientôt !

Actuguinee.org

Laisser un commentaire