Naby Keïta est accusé de tentative d’agression sexuelle

0 109

Une femme a accusé le joueur de Liverpool sur Twitter de tentative d’agression sexuelle. En Angleterre, l’affaire n’a pas fait les Unes des journaux, mais la femme en question a fourni des preuves sur les réseaux sociaux.

Mardi, une femme a accusé Naby Keïta de tentative d’agression sexuelle. 

Pontso Diamini a utilisé son profil Twitter pour expliquer ce qui s’est passé le 18 janvier, lorsque le joueur des Reds a essayé de l’attaquer sexuellement.

“Le 18 janvier 2020, j’ai été agressée sexuellement par le joueur de Liverpool Naby Keïta. Je l’ai signalé à la police du Grand Manchester et à la police du Merseyside, avec toutes les preuves/enregistrements et les appels où ses proches ont demandé à me rencontrer pour s’excuser. Et tout ce qu’ils m’ont dit, c’est que c’était leur parole contre la mienne. Au diable le système, il m’a laissé tomber”, a déclaré la femme.

“Ma copine m’a invité à la fête de Naby à Formby. A la fin de la nuit, Naby a dit qu’il m’avait appelé un taxi, mais il a menti. Il n’est jamais venue. Quand tout le monde est parti et que j’étais seule, il a commencé à me toucher. J’ai répété plusieurs fois que je ne voulais pas. Puis il m’a offert de l’argent. Et j’ai refusé”, a poursuivi Pontso.

“J’ai demandé à Naby d’aller aux toilettes et j’ai envoyé un SMS à ma mère. Je l’ai appelée et lui ai demandé de rester au téléphone jusqu’à l’arrivée du taxi. Il était très en colère quand il a réalisé que je parlais au téléphone et m’a dit d’attendre dehors”, a poursuivi la femme.

Plus tard, cette femme a déclaré que des agents et des amis du joueur ont essayé de l’appeler pour prendre rendez-vous, et qu’il allait s’excuser.


Pontso Dlamini
@popcornpontso

On the 18th January 2020 I was sexually assaulted by @LFC player #nabykeita.Reported it to @gmpolice and @MerseyPolice.With all evidence/recordings &calls where his people requested to meet to apologise, I was told that it was his word against mine.Fuck the system it failed me.5,423

Laisser un commentaire