L’imam Mahmoud Dicko: « Une main tendue symbolise qu’on est loin de son peuple »

0 109

La Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants de l’imam Mahmoud Dicko (CMAS) ont tenu ce  mercredi 17 juin un point de presse au siège de la CMAS à Bamako. Le point de presse a été animé par Mahmoud Dicko, le coordinateur de la CMAS Issa Kou Djim et les présidents de la jeunesse et des femmes de la CMAS.

L’imam a fait observer une minute de silence en l’honneur des militaires récemment mort avant de s’emparer du microphone.

Dans son allocution, il soutient qu’avec la situation de crise que traverse la population, c’est « l’existence du Mali qui est danger ».

En ce qui concerne la rencontre du Président de la République avec les forces vives mardi 16 juin 2020 qui évoquait une main tendue du Chef de l’Etat à la population, l’Imam déclare: << est-ce que cette main a été tendue? Non. C’est le peuple qui l’a contrainte. Et une main tendue symbolise qu’on est loin de son peuple.  Si c’était la main du Chérif de Nioro, nous allions l’embrasser. Mais ce n’est  pas le cas.>>

Selon lui, à travers différentes manifestations et revendications, << le Peuple a exprimé son mécontentement, et ceux qui nous gouvernent l’ont ignoré. (…)  Ce sont ceux qui nous gouvernent qui ont brûler ce pays.>>

Il poursuit son allocution en invitant le peuple à « faire attention » car poursuit-il, << on nous distraie. Il est temps qu’on sache que l’heure est grave. Tous les compartiments du pays souffrent. C’est ce qu’on leur dit. Nous devons faire attention.  Ils ont opposé tout le peuple. >>

En ce qui concerne la marche annoncée ce 19 juin 2020, l’Imam Dicko informe que « toutes les corporations de toutes les régions nous ont assuré de leur soutien pour la grande marche de ce vendredi ». Il convoque donc une sortie massive sans violences ni insultes.

Avec le journal du mali

Laisser un commentaire