Chef de file de l’opposition : Cellou Dalein Diallo ne reconnaît pas Mamadou Sylla et souligne que sa vocation est d’être le président de la république.

0 189

Après les élections législatives du 22 mars dernier et l’obtention de quatre (4) députés au sein de la neuvième législature de l’Assemblée nationale, le président de l’UDG est devenu le chef de file l’opposition guinéenne. Après l’inauguration de ladite législature, Mamadou Sylla a reproché à Cellou Dalein Diallo de ne pas l’avoir félicité pour son nouvel statut.
Ce matin, dans l’émission des « Grandes Gueules » de la radio Espace, le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée a réitéré qu’il ne reconnaissait pas le parlement guinéen issu du « Double mascarade électorale du 22 mars » et par conséquent ne reconnaît pas Mamadou Sylla comme « Chef de file de l’opposition guinéenne »
Quant à la passation de service tant attendu par Mamadou Sylla, Cellou Dalein Diallo de déclarer : « Je n’avais de services particuliers. Lorsque le statut a été créé par l’adoption d’une loi à l’Assemblée nationale, le président à décidé de ne pas reconnaître ce statut et de ne pas accorder les avantages. Je n’avais pratiquement plus aucun lien avec les autres institutions. Je n’étais pas dans les faits reconnus. Si Monsieur Sylla devient chef de file de l’opposition, il doit s’inspirer des textes qui définissent ses prérogatives »
Par ailleurs, le président de l’UFDG a admis que sa vocation est d’être le président de la république et non le chef de file de l’opposition guinéenne.

Décrypté par Sadjo Bah pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire