Coronavirus des Américains hospitalisés après avoir bu la solution de Donald Trump

0 82

Aux Etats-Unis, le nombre de personnes hospitalisées pour avoir ingéré des produits ménagers est en forte hausse depuis le début de la crise du coronavirus. Et tout particulièrement depuis que Donald Trump a suggéré d’injecter du désinfectant dans l’organisme comme remède contre le Covid-19.

Dans l’Etat de Géorgie, aux Etats-Unis, deux hommes ont été hospitalisés après avoir bu du désinfectant pour se prémunir du Covid-19, rapporte ce mercredi le quotidien américain The Atlanta Journal-Constitution. Ces deux hommes, qui souffrent tous les deux de problèmes psychiatriques, sont depuis sortis de l’hôpital et devraient s’en sortir sans séquelle, selon le journal.

Le premier, âgé d’une cinquantaine d’années, a été hospitalisé samedi près d’Atlanta après avoir ingéré plus de 450 grammes d’eau de Javel. Une fois sorti d’affaire, l’homme a été transféré dans une unité psychiatrique, selon Gaylord Lopez, directeur du centre anti-poison de Géorgie.

Le lendemain, toujours à Atlanta, un homme d’une trentaine d’années a été hospitalisé à son tour pour avoir consommé un mélange de produits ménagers, de rince-bouche, de bière et d’analgésiques. Ce dernier, également atteint de troubles psychiatriques, est également sorti de l’hôpital depuis, rapporte le journal américain.

Une suggestion dangereuse en pleine crise sanitaire

Depuis vendredi dernier, le président Donald Trump est sous le feu des critiques et railleries pour avoir suggéré le recours à “des injections de désinfectant” pour combattre le coronavirus lors d’un briefing à la Maison-Blanche.

“Le désinfectant élimine le virus en une minute. Et peut-être y a-t-il un moyen d’en injecter dans le corps, ou au moins nettoyer l’organisme, les poumons? En tout cas, ce serait judicieux de tester cela. Il faudrait voir cela avec les équipes de recherches médicales. Mais, ça me paraît intéressant”, avait-il lancé face à la presse et en direct à la télévision, provoquant la consternation.

Une idée particulièrement dangereuse, car boire de l’eau de Javel provoque des irritations et autres graves brûlures au niveau des muqueuses. Le fabricant du désinfectant Lysol, utilisé par des dizaines de millions d’Américains, s’est senti obligé de faire une mise au point écrite, invitant les usagers à ne s’administrer ses produits “en aucune circonstance” dans le corps humain (que ce soit par injection, ingestion ou par quelque autre voie)”.

Hausse des appels aux centres anti-poison

Rien n’indique, pour l’heure, que ces deux hommes ont ingéré ces produits en raison des propos du président américain. Néanmoins, depuis ces suggestions de Donald Trump, certains centres anti-poison américains (par exemple ceux du Maryland ou de New York) ont signalé une explosion du nombre d’appels pour des ingestions de produits ménagers, notamment d’eau de Javel, selon les médias américains.

Cette année, le nombre d’appels aux centres antipoison a augmenté de 20% dans le pays, concernant des intoxications aux produits nettoyants et désinfectants, en particulier l’eau de Javel et les gels hydroalcooliques, rapportaient les Centres américains de lutte contre les maladies (CDC) lundi 20 avril.

Vendredi dernier, le président Donald Trump était revenu sur ses propos, affirmant qu’il avait fait preuve de sarcasme, avant de confirmer quelques minutes plus tard que l’idée était bien sérieuse et qu’il avait demandé à des experts de se pencher dessus.

Avec https://www.bfmtv.com/

Laisser un commentaire