Covid-19/Guinée : Le journaliste Aboubacar Diallo rend gloire à Dieu et un vibrant hommage au peuple de Guinée.

0 174

Déclaré négatif après ces derniers tests réalisés, le journaliste et chroniqueur Aboubacar Diallo a quitté le centre de traitement du CHU de Donka hier mardi 14 avril. Il a regagné son domicile hier pour poursuivre sa convalescence pendant les deux prochaines semaines.
Joint au téléphone ce mercredi matin par ses confrères dans l’émission des « Grandes Gueules » dont il a l’habitude d’animer, Aboubacar Diallo a rendu gloire à Dieu avant de rendre hommage au peuple de Guinée.
Nous vous proposons le témoignage émouvant du journaliste Aboubacar Diallo :
« Gloire à Dieu ! Je dis que c’est une renaissance, c’est une résurrection. Nous avons passé un moment difficile à Donka et hier (mardi) quand le corps médical nous a annoncé qu’on peut sortir et regagner la famille et continuer le confinement, vous imaginez la joie qui était la notre (…) Si vous me permettez, je vais commencer par rendre gloire à Dieu parce que c’est sa volonté qui s’est exprimée et Il a décidé que je sois parmi ceux qui ont été atteint du Covid-19. Je suis allé au CTE de Donka et sa volonté s’est exprimée également de me permettre de survivre de cette maladie, d’être ramené à la vie puisque je suis arrivé dans un état extrêmement critique à Donka. Mon état n’était pas des plus rassurants. Le corps médical s’est occupé de moi et Dieu merci j’ai pu être remis débout. Mais ça a été une longue bataille. Je rends grâce à Dieu, le très haut, le miséricordieux par essence et par excellence. Je dis merci à toute la Guinée. C’est la Guinée dans son ensemble, dans toutes ses composantes qui s’est émue de mon cas, de tous nos amis journalistes. C’est la Guinée qui s’est préoccupée, c’est la Guinée qui s’est mobilisée.

C’est la Guinée qui a priée pour nous. Merci donc à tout le peuple de Guinée. Je dis merci aux anonymes. Ils sont nombreux à avoir agi dans l’ombre, à avoir prié et avoir travaillé en silence pour que nous recouvrions notre santé. Je dis merci singulièrement à la corporation, d’abord à ma famille et à ma maison Hadafo médias. Je remercie mes amis chroniqueurs des grandes gueules à tout le personnel d’Hadafo, du personnel de mosaiqueguinee, de wassolon et merci à toute la presse, a tout type de médias confondus.

Nous avons reçu un flux de messages de soutien, d’appels, des compassions. Je dis merci à la classe politique. Les leaders politiques Sidya Touré et Elhadj Cellou Dalein nous ont témoigné de leurs soutiens. Merci à l’administration centrale. Des amis à la présidence, le premier ministre et son entourage, des ministres, je ne citerai pas de noms.

Le secteur privé et tous les amis des secteurs confondus nous ont appelé. C’est la Guinée qui nous a porté à bout de bras. Ça nous a donné de la force à tenir. Tous les messages allaient dans le même sens : vous êtes des soldats, tenez bon et ne lâchez jamais. Lamine (PDG du groupe Hadafo médias) était là tous les jours pour me le rappeler. Tu es une grande gueule, tu es un grand soldat, tu es allé au front, tu ne lâchera pas. J’ai vu la vidéo que vous avez faite et elle m’a particulièrement donné de la force. Merci à la Guinée et à tout le peuple de Guinée »
Outre Aboubacar Diallo, le journaliste Mamadou Oury Diallo du groupe de presse Gangan a été déclaré négatif au covid-19 et a rejoint son domicile depuis hier.

Propos décryptés par Sadjo Bah pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire