Lamine Touré répond à Koutoubou Moustapha Sanoh : « Il y a des services si grands , qu’ils ne peuvent être récompensés que par l’ingratitude »

0 2 025

” Il y a des services si grands , qu’ils ne peuvent être récompensés que par l’ingratitude “. Docteur Koutoubou Sano , un membre du gouvernement qui dans son analyse renvoie dos à dos le pouvoir et l’opposition guinéenne. Il se positionne en observateur neutre comme s’il ne partageait pas les points de vue du gouvernement auquel il appartient .

Qu’a-t-il t-il fait alors de la solidarité gouvernementale ? Quelle imposture ! La probité morale recommande d’être reconnaissant à l’égard d’un président qui vous a choisi parmi tant d’autres citoyens, faire de vous un ministre de la République.

Ce n’est pas étant membre de ce gouvernement que l’on doit indiquer sur la place publique , quelle politique il devrait suivre. Un pied dedans, un pied dehors , le jeu d’équilibriste . Docteur Sano est un acteur de la politique du gouvernement et mieux un témoin oculaire depuis la genèse de cette situation .

Il déclare : ” je suis profondément écœuré par cette crise qui secoue notre pays depuis six mois…des dizaines de jeunes gens ont été lâchement et cruellement arrachés à notre affection. Des femmes au foyer ont été souvent sauvagement et injustement violentées par les agents incontrôlés de nos services de défense et de sécurité ” . Langage coutumier des opposants , comment un membre du gouvernement peut-il ainsi s’exprimer indexant les responsables d’un crime dont la culpabilité n’est toujours pas avérée.

En droit , un accusé n’est pas un coupable , et mieux il est admis qu’au cours des manifestations des partisans de l’opposition sont armés au meme titre que les forces de sécurité. Lorsque le journaliste fut abattu au siège de l’ufdg , il ne se trouvait ce jour aucun agent des forces de sécurité sur le lieu du crime ..Monsieur Koutoubou Sano affirme je cite : ” Si la raison d’être de la crise actuelle est connue de tous , force est de reconnaître que les deux parties ont lamentablement échoué “.

Quelle est cette raison connue de tous ? Il ne le dit pas , et c’est essentiel. Pour trouver solution à un problème on ne s’attaque pas à ses conséquences, mais à ses causes . Dans quel pays , l’opposition peut-elle défier et menacer le pouvoir en place ? ” le faible devient fort par effronterie et le fort devient faible par manque d’audace ” dit Henry Kissinger. Le chef de l’opposition guinéenne aura déclaré sans ambages que non seulement ils n’iront pas aux élections, en plus qu’ils l’empêcheront . Par quel moyen pourraient-ils le faire si ce n’est pas par la violence ? Par ses pratiques, l’ufdg est devenue la mèche de la violence en Guinée.

Qui est responsable du mal dont meurent les jeunes et la liberté ? ” Docteur Sano déclare : ” Le FNDC ( front national pour la défense de la Constitution ) devrait barrer la route aux extrémistes et opportunistes qui veulent mettre à profit ses revendications pour régler leurs problèmes personnels avec le pouvoir public ..chaque partie s’est évertuée sans succès à accuser le camp adverse d’être à la base de la crise ” D’abord il n’y a pas de crise en Guinée, même pas l’imminence d’une crise. La crise est un moment périlleux et décisif alors que , ce que nous vivons est un montage orchestré et véhiculé par une presse partisane et tendancieuse à la solde d’une opposition obnubilée et motivée par la recherche effrénée du pouvoir . Ensuite le FNDC n’est pas un interlocuteur du pouvoir public , son existence n’est ni officielle ni légitime . Il n’est répertorié dans aucun document du Ministère de l’administration du Territoire, à ce que je sache.

Dans tout dialogue la plus élémentaire des règles est la reconnaissance de l’existence de l’autre.

Ils ont dit que le peuple dans sa majorité était contre le changement de Constitution . Pourtant ils n’ont ménagé aucun effort pour enrayer toute éventualité de consultation populaire. Quel paradoxe ! L’opposition guinéenne s’est toujours illustrée par le non-respect des lois. Dans un système de démocratie il y a des règles à respecter. ”

Celui qui ne sait pas obéir ne saurait commander “.Grâce ou à cause de cette pratique barbare de l’époque médiévale, ladite opposition s’est attirée l’animosité de presque tous. ” Tout ce qui est excessif est insignifiant ” a dit Thalleyrand. Quand quelque chose commence mal , il ne finit pas bien .Comment Docteur Koutoubou Sano n’a pas eu l’esprit de discernement pour ne pas pouvoir faire la part des choses ?.

Comment et pourquoi ne pas pouvoir fustiger cette pratique de l’opposition ?, il poursuit : ” les deux parties ont lamentablement échoué.

L’incertitude politique et l’insécurité humaine dans lesquelles baigne le pays ” un écart de langage , une situation montée de toute pièce pour discréditer l’image de la Guinée à l’international. Faire croire que rien ne va plus en Guinée. Encore notre Docteur continue : ” le pouvoir public devrait accepter de reporter les élections…je préfère reporter voire annuler un scrutin ou une manifestation pour sauver une vie humaine. “

Non seulement il ne partage pas les vues du gouvernement, il s’élève contre en lui faisant une leçon de morale. Bizarre, à 48h des échéances électorales, Docteur Sano conseille que le pouvoir public devrait majestueusement et dignement accepter de reporter en vue de sauvegarder la paix , la tranquillité et l’harmonie d’une part et d’éviter ainsi à la nation le chaos d’autre part .Ce sont ses mots. Il est démenti par les évènements.

La tragédie de N’zérékoré n’est pas consécutive aux élections , elles sont certes l’occasion , mais pas la raison , tout était programmé pour que le double scrutin soit le détonateur de l’apocalypse qu’ils avaient prophétisée .Surprenant un tel raisonnement de la part d’un membre du gouvernement. Si les citoyens étaient libres d’aller aux urnes sans menaces d’être attaqués , il n’aurait pas eu grabuges.

Toute la situation dramatique vécue est le fait de la violence engendrée par le opposants, ceci est indéniable. La vérité est une et indivisible.” SI on ne dit pas toute la vérité, on ne peut pas changer la réalité “

Par Lamine Toure

E-mail Site web : actuguinee.org@gmail.com / Tel: 629 46 29 29

Laisser un commentaire