Assurance en Guinée, de nouveaux défis pour une figure de proue, Maimouna Barry Baldé, Directrice générale de NSIA Vie Assurances (Interview)

0 4 617

Figure de proue de la nouvelle génération montante du monde Assurance en guinée, Maimouna Barry Baldé est à la tête de la filiale NSIA Vie Assurances Guinée depuis janvier 2020.

Dans un entretien qu’elle a bien voulu nous accorder, Maimouna Barry Baldé entend continuer à formuler des réponses sur-mesure pour répondre aux spécificités des attentes du peuple guinéen dans le secteur Assurance.

Lisez plutôt

1 – Vous venez d’être nommée par le conseil d’administration au poste de Directrice Générale de NSIA Assurance Vie Guinée, pouvez-vous vous présenter aux fidèles lecteurs et lectrices de notre quotidien d’informations générales dénommé Actuguinée.org ?

Je suis Maimouna Barry Baldé, Directrice Générale de la filiale NSIA Vie Assurances Guinée. Je tiens d’ailleurs saisir cette occasion pour remercier le Groupe NSIA pour cette nomination qui témoigne de leur confiance à mon égard.

Je suis diplômée en finance et comptabilité de l’Institut Supérieur de Commerce et Administration des Entreprises (ISCAE) de Casablanca. J’ai débuté ma carrière dans les métiers de l’audit financier, plus particulièrement au sein du Big 4 PricewaterhouseCoopers (PWC) où je me suis spécialisée en Banque et Microfinance, dans un premier temps au sein de l’antenne de Conakry puis à Kinshasa.

J’ai ensuite occupé le poste de Directeur Financier et Comptable de la filiale congolaise du Groupe Bank of Africa (BOA) où je me suis spécifiquement occupée de mettre en place différents outils de pilotage afin de, dès l’ouverture de la banque, assurer un suivi des performances qui permette de construire un développement stable et inscrit dans la durée.

Enfin, en Juillet 2015, j’ai rejoint le groupe NSIA en tant que Directeur Général Adjoint, poste que j’ai occupé jusqu’à ma prise de fonction en Janvier 2020 depuis laquelle j’occupe le poste de Directeur Général de NSIA Vie.

????????????????????????????????????

2 – Quel est l’état des lieux de l’assurance-vie en Guinée de façon générale et quelles sont les perspectives de la branche NSIA Vie Assurance Guinée ?

En Guinée, du fait d’une faible culture du recours à l’assurance, nous plafonnons à un faible taux de pénétration qui avoisinait les 0,36% en 2018. Le Groupe NSIA est fort de vingt-cinq ans d’expérience dans ce secteur et a développé au fil du temps un véritable savoir-faire dans la mise à disposition de services de couverture qui permettra de dynamiser un marché qui n’a pas encore atteint son plein potentiel. A vrai dire, nous sommes présents en Guinée depuis 2009, avec une offre Assurance Vie et Non Vie marquée par une forte dominance de la branche IARD (Incendies, Accidents, Risques Divers) qui représente environ 80% de notre chiffre d’affaires.

Avec la création de cette filiale spécialisée dans l’Assurance Vie, nous répondons aux nouvelles dispositions du code des assurances guinéen qui exige que les compagnies d’assurance composites se spécialisent en une seule branche depuis le 1er Janvier 2020.

Nos objectifs sont clairs : s’appuyer avec un nouveau regard, résolument plus moderne et tourné vers le numérique, sur le panel d’offres de services proposés par NSIA Assurance et ainsi rehausser le taux de pénétration de l’assurance en Guinée. Cet objectif ne pourra être atteint qu’en optimisant les canaux de distribution et en capitalisant sur ce que nous avons déjà construit en Guinée.

Comme je vous l’ai dit, en Guinée, le recours à l’assurance n’est pas une habitude du grand public. Pour y remédier, il nous faut d’abord faire connaître et adopter les produits d’assurance vie pour espérer ensuite les transformer en produits de consommations adaptés et disponibles pour la consommation de masse. C’est sur ce point particulier que j’insiste sur l’importance de notre nouvelle approche, qui, axée sur le recours aux nouvelles technologies, devrait nous permettre d’atteindre un maximum de souscripteurs. Nous avons d’ailleurs récemment développé une application mobile : Nsia ChapChap. Cette nouvelle interface intuitive permet aux souscripteurs guinéens de nous contacter directement par Internet et réaliser leurs opérations courantes (accès aux informations personnelles, consultation des états de cotisation, suivi des demandes de prestations…) sans avoir besoin de se déplacer dans nos locaux. Cette fonctionnalité est d’autant plus nécessaire que nous traversons aujourd’hui une crise sanitaire qui nous force à limiter au maximum les déplacements et rassemblements physiques. Pour conclure, je tiens à exprimer ma confiance en les talents qui constituent cette nouvelle équipe NSIA Assurance Vie Guinée : c’est avant tout leur engagement et leurs compétences qui nous permettront de créer les synergies nécessaires à l’atteinte de nos objectifs.

3 – Quelle est votre stratégie de gestion du risque et votre positionnement par rapport à la concurrence en guinée ?

 Nous sommes certains de la force de notre offre : c’est le fruit d’un travail de réflexion collectif qui repose sur une fine lecture du marché effectuée en amont avec l’appui du groupe notamment la Directrice Générale Pôle Assurances Mme Dominique DIAGOU.

Cet important travail d’analyse nous permettra d’être réactifs et compétitifs face aux défis à venir. Pour répondre à votre question, je suis convaincue que la compétitivité du secteur sera avant tout une source d’émulation, nous incitant à toujours être en quête d’amélioration de notre portefeuille d’offres plutôt qu’un réel danger pour cette nouvelle filiale.

Au-delà du développement de NSIA Assurances Vie, nous souhaitons donner un nouvel élan à la structuration d’un secteur qui contribue directement à la qualité de vie du peuple guinéen. Enfin, nous bénéficions de toute l’expertise et le soutien du Groupe NSIA, dont le président Jean Kacou Diagou m’a encore récemment manifesté toute sa confiance dans ce projet de création de filiale.

4 – Quels sont les défis de NSIA Assurance Vie en Guinée ?

A mon sens, plusieurs défis se posent à nous. Un défi sectoriel : le marché, qui, pour exprimer son potentiel doit encore gagner en maturité. Le besoin est existant : chacun d’entre nous sommes soumis à des aléas dont les conséquences financières peuvent être conséquentes sans service de protection adéquat. Notre défi est donc de continuer à formuler des réponses sur-mesure pour répondre aux spécificités des attentes du peuple guinéens. On parle souvent de la croissance démographique conséquente du continent africain, c’est à nous de tirer parti de l’accroissement naturel du segment des particuliers et des évolutions de modes de consommation liés.

Nous devons, comme tout assureurs, au-delà d’améliorer constamment notre professionnalisme et notre solidité financière, mettre en place un réel travail de pédagogie et de communication pour améliorer la perception du grand public sur nos produits. Nous nous sommes fixés l’objectif d’un chiffre d’affaire de 20 milliards de GNF pour l’année 2020.

Les troubles politiques et la crise sanitaire sont autant de nouveaux défis qu’il va nous falloir prendre en compte dans l’élaboration de notre proposition de valeur. Nous avons déjà entamé dans ce sens un travail important de digitalisation de nos offres dont la pertinence n’est que plus évidente aujourd’hui.

Le lancement de l’application NSIA Chap Chap va dans ce sens. Dans ce contexte exceptionnel, nous témoignons ainsi de notre capacité à réagir rapidement et assurer une continuité de nos services dans un cadre qui place au premier plan la protection de nos clients et collaborateurs.

Entretien réalisé par Alpha Sidimé pour http://Actuguinee.org

E-mail Site web : actuguinee.org@gmail.com / Tel: 629 46 29 29

Laisser un commentaire