Elections du 22 mars : La Chine soutient que c’est “une affaire intérieure de la Guinée” et compte sur “le rôle constructif de la communauté internationale” !

1 282

C’est désormais officiel ! La République populaire de la Chine a apporté à la Guinée son soutien, en ce qui concerne le double scrutin législatif et référendaire du 22 mars dernier. C’est le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Hua Chunying qui l’a annoncé lors d’un point de presse ténu ce dimanche 30 mars dernier.

Par ailleurs, à la question d’un journaliste de l’agence de presse Xinhua : “Le 28 mars, la Commission Électorale Nationale Indépendante de Guinée a annoncé le résultat d’un référendum constitutionnel tenu le 22 mars. Les bulletins de vote étaient en faveur de l’adoption de la nouvelle constitution. Quel est ton commentaire ?”, le porte dudit ministère répond sans passer par mille chemins.

“La partie chinoise a noté que la Guinée avait organisé avec succès un référendum sur une nouvelle constitution et le résultat préliminaire montre que la nouvelle constitution bénéficie d’un large soutien. Le référendum constitutionnel est une affaire intérieure de la Guinée. La Chine respecte le peuple de Guinée qui fait ses propres choix. Les peuples chinois et guinéen entretiennent une amitié à long terme. La partie chinoise espère que toutes les parties en Guinée renforceront le dialogue et la consultation pour sauvegarder conjointement la stabilité nationale et le développement. Nous espérons que la communauté internationale jouera également un rôle constructif à cet égard”, a-t-il fait entendre.

Pour rappel, selon les chiffres officiels donnés par Me Salif Kébé, président de l’instance en charge d’organiser les élections en Guinée (CENI, Ndlr), le ‘’Oui’’ à la nouvelle constitution a obtenu 2.856.675 soit 91,59 % contre 262.185 soit 8,41 % pour le ‘’Non’’.

Gilbert. T pour actuguinee.org

1 commentaire
  1. Oilartpaintzar dit

    China Maintains that it does not get involved in peoples domestic affairs globally,

Laisser un commentaire