Vote de dimanche en Guinée : Plusieurs incidents et cas de morts signalés à Conakry ! (Constats)

0 298

La journée électorale de ce dimanche 22 mars, s’est passée sous des vives tensions qui a par ailleurs enregistré des heurts dans plusieurs quartiers, des cas de blessés et même des cas de morts à Conakry.

Des jeunes manifestants de Dar-es-Salam, droit dans leurs bottes à empêcher ces élections législatives couplées au référendaire, ont barricadé la route dans cet après-midi, ce qui a d’ailleurs poussé des agents des forces de sécurité à utiliser de gaz lacrymogènes et des tirs par balles pour disperser la foule sur la chaussée mais malheureusement un jeune a été tué par balles, dans cette localité située dans la commune de Matoto. À Koloma, un enfant a été tue par balles, à finalement succombé sur ses blessures, lors des échauffourées signalées entre les jeunes manifestants et les forces de maintien d’ordre.

D’ailleurs à Sonfonia Casse, des boutiques et magasins ont été aussi incendiés, dans ce quartier situé dans la commune de Ratoma, fief du principal parti de l’opposition. Le sang a également coulé à Wanindara. Toujours dans la commune de Ratoma, plus précisément à Bambéto, des blessés ont été enregistrés dans cette partie de Conakry.

Il est à noter que, le bilan des personnes tués dans les manifs du FNDC ne font que s’alourdit, aujourd’hui à Cosa, deux jeunes tués, mais aussi à Hamdallaye un conducteur de Moto taxi a été aussi tué, à Petit Simbaya, la police est accusée d’avoir tué un jeune en lui renversant dans son quartier et un autre aussi tué à Kakimbo. Par ailleurs, il faut rappeler que, tous ces jeunes ont été par balles réelles.

Gilbert. T pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire