Journée électorale : Situation tendue et rétablie à Gbessia Cité 2 à Conakry

0 116

Le corps électoral a été convoqué ce dimanche, au compte du double scrutin législatif et référendaire constitutionnel.

Dans la matinée de ce dimanche 22 mars, alors que d’autres citoyens s’apprêtaient à aller voter, les manifestants ont érigé des jets de pierres dans la cour de l’école primaire de Gbessia Cité 2, ce qui a permis à un temps donné stopper le vote, jusqu’à ce que le calme ait revenu grâce à l’intervention des forces de maintien d’ordre et de sécurité, et également des agents de l’USSEL, à travers des tirs à balles réelles et de gaz lacrymogènes.

Aux environs de 14 heures, les jeunes manifestants sont encore revenus, mais cette fois-ci en s’attaquant à une mosquée de la place, et c’est ce qui a poussé des habitants de cette localité à réagir tout en s’échangeant des jets de pierres, avant l’arrivée des forces de sécurité qui ont d’ailleurs rétablie la situation à la normale. D’après une citoyenne interrogée qui a voulu garder l’anonymat, par un de nos reporters, elle nous a déclaré que : “Certains électeurs la peur dans le ventre ont refusé de s’acquitter de leurs obligations citoyennes”.

En cette journée électorale, des affrontements ne font que s’intensifier dans certaines zones de la capitale guinéenne, Conakry. Au moment où nous quittions les lieux, aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée et il n’y a pas de cas de blessés.

Gilbert. T pour actuguinee.org

Laisser un commentaire