Le Général Ibrahima Baldé de la Gendarmerie tempête « Les actes d’incivilité et de trouble à l’ordre public seront sanctionnés par la loi Guinéenne »

0 1 090

Pour la sécurisation de ces élections du 22 mars, l’Unité Spéciale de Sécurisation des Élections (USSEL) est mise en place pour le bon déroulement de ce double scrutin (législatives et référendaire).

Le commandant de l’USSEL, Général Ibrahima Baldé a prévenu à son tour, tous ceux qui tenteront d’empêcher la tenue de ces échéances.

Pour lui, les citoyens doivent exercer librement leur droit civique, dans le strict respect du code électoral qui régit les élections en République de Guinée. Plus loin, enfonce-t-il le clou : “L’exercice de ce droit ne doit en aucun cas affecter l’ordre public ou provoquer des dommages aux biens publics ou privés”.

Poursuivant son intervention, Ibrahima Baldé a dans un ton rassurant, annoncé que des sanctions seront prises contre tout fauteur de désordres.

“Les actes d’incivilité et de trouble à l’ordre public ainsi que toute atteinte au droit de vote des citoyens seront sanctionnés conformément aux dispositions du code électoral et du code pénal en vigueur dans notre pays”, a-t-il martelé, tout en interdisant le jour de vote, la circulation urbaine et interurbaine de 6 heures à 22 heures sur le territoire guinéen, exceptés les usagers munis d’un laissez-passer.

Gilbert. T pour actuguinee.org

Laisser un commentaire