Maimouna Diallo de l’UFDG menace : “Tout responsable qui va accepter qu’il y ait des élections dans son quartier,vous connaissez les consignes…”.

0 450

“Nous demandons à tout le monde de continuer le combat. Continuons de défendre notre position. Vous connaissez les consignes. Il ne faut pas qu’il y ait élections dans vos quartiers, dans vos mairies, dans vos sections. Refusez qu’il y ait des élections. Utilisons tous les moyens légaux pour empêcher ces élections”, a fait savoir madame Bah Maimouna Diallo, vice-présidente du comité national des femmes de l’UFDG ce samedi 14 mars dernier, lors de l’Assemblée Générale hebdomadaire du principal parti de l’opposition à son siège à la Minière.

Poursuivant son intervention, cette dame de fer du parti de Cellou Dalein a menacé les chefs de quartiers qui accepteront qu’il y est des élections couplées du 22 mars prochain, dans leurs localités verront devant eux le front opposé à toute idée de nouvelle constitution et à un éventuell 3e mandat en faveur d’Alpha Condé.

“Tout responsable qui va accepter qu’il y ait des élections dans son quartier répondra devant le FNDC”, a-t-elle martelé devant ses troupes.

La présidente des femmes du FNDC, appelle le peuple de Guinée a barré la route au président de la République et à son projet, tout en indiquant qu’il y aura pas “d’élections”.

“(…) Il n’y aura pas d’élections et mieux, Alpha Condé ne peut plus organiser des élections ici. Il (Alpha Condé, Ndlr) n’a qu’à partir et après on va organiser les élections. Tout le monde doit être sur le terrain. Le combat continue”, a-t-elle lancé.

Gilbert. T pour actuguinee.org

Laisser un commentaire